Mo Farah

Résumé de la rubrique

Sir Mohamed Farah, surnommé Mo Farah, est un athlète britannique spécialiste des courses de fond et de demi-fond. Il a été anobli par la reine Elizabeth II en 2017, année où il a été fait Chevalier. Aux Jeux olympiques, il a remporté quatre médailles d’or grâce à deux doublés 5 000 mètres - 10 000 mètres à Londres en 2012 et à Rio en 2016. A son palmarès, Mo Farah compte aussi six titres de champion du monde (trois sur 5 000 mètres en 2011, 2013 et 2015, et trois sur 10 000 mètres en 2013, 2015 et 2017), cinq titres de champion d'Europe (3 sur 5 000 mètres en 2010, 2012 et 2014, et deux sur 10 000 mètres en 2010 et 2014), et deux titres de champion d'Europe en salle sur 3 000 mètres (2009 et 2011).En 2017, après les Mondiaux, Mo Farah décide d'arrêter les épreuves sur piste pour se consacrer au marathon. Il se sépare de son entraîneur, l'Américain Alberto Salazar, qui l'entraînait depuis 2011. Les suspicions de dopage pesaient sur le coach depuis une enquête de la BBC en juin 2015. En 2019, Alberto Salazar est suspendu quatre ans par l'Agence américaine antidopage (Usada) pour organisation et incitation à une conduite dopante interdite. Si Mo Farah assure que la séparation n’est pas due aux accusations contre l’entraîneur américain, il décide désormais de s’entraîner avec Gary Lough, l’entraîneur de Paula Radcliffe.Troisième du marathon de Londres et vainqueur de celui de Chicago en 2018, il profite de la course américaine pour signer un nouveau record d’Europe sur la distance, en 2h5'11''. Comme il l’avait annoncé fin 2019, Mo Farah revient sur la piste pour essayer de décrocher un nouveau titre sur 10 000 mètres lors des Jeux olympiques de Tokyo 2021.