Cet article date de plus d'un an.

Vidéo L'histoire de Raymonde Cornou, pionnière du marathon en France

Publié
Dans les années 1970, les hommes l'empêchaient de courir avec eux. Elle s'est battue et a ouvert la voie à des millions d'autres femmes. À 72 ans, Raymonde Cornou raconte son histoire. -
VIDEO. L'histoire de Raymonde Cornou, pionnière du marathon en France Dans les années 1970, les hommes l'empêchaient de courir avec eux. Elle s'est battue et a ouvert la voie à des millions d'autres femmes. À 72 ans, Raymonde Cornou raconte son histoire. - (BRUT)
Article rédigé par Brut.
France Télévisions

Dans les années 1970, les hommes l'empêchaient de courir avec eux. Elle s'est battue et a ouvert la voie à des millions d'autres femmes. À 72 ans, Raymonde Cornou raconte son histoire.

"Certaines personnes, dont bien sûr les hommes, n'acceptaient pas que je coure à leur niveau. Derrière, certainement, mais à leur niveau, non, c'était trop." Elle, c'est Raymonde Cornou. Elle fait partie des premières femmes qui ont osé courir sur la route. "J'ai eu beaucoup de remarques, des sarcasmes comme quoi les femmes, c'étaient fait pour rester à la cuisine, les pieds derrière l'évier... Et moi, j'ai dit : "J'ai des trop grands pieds, je ne tiens pas derrière l'évier."" En effet, dans les années 1970, la Fédération française d'athlétisme n'autorisait pas les femmes à participer à des courses sur route. Lors de son premier marathon, Raymonde Cornou a 26 ans et elle accompagnait simplement son mari qui, lui, était licencié. Cette entorse à la règle lui a valu de nombreuses insultes et des comportements déplacés voire violents. "J'ai osé participé. Et la Fédération m'a interpellée en disant que je n'avais pas le droit de courir et moi, j'ai dit : "Mais j'ai le droit de courir sur la route, la route est ouverte à tout le monde.""

Ouvrir la voie aux autres

Raymonde a réussi à participer à cent marathons et à des milliers de courses à travers le monde. En 1978, elle est la première Française à courir le marathon de New York. Aujourd'hui, elle tient, entre autres, une boutique dans laquelle elle vend des accessoires de course pour les femmes. "Les femmes, on n'avait absolument rien parce que les filles n'avaient pas encore l'autorisation de courir sur la voie publique", explique-t-elle. Raymonde a d'ailleurs couru ses premiers marathons avec des chaussures pour homme pas adaptées à son pied. "Et maintenant, les filles, elles ont un choix extraordinaire, elles ne connaissent pas leur bonheur. Elles ne savent pas ce que c'est de mettre leur pied dans une chaussure où on n'a pas une seule ampoule, les pieds en sang à l'arrivée", confie Raymonde.

En 1982, pour la première fois, les femmes participent aux Championnats d'Europe de marathon. Deux ans plus tard, le marathon féminin figure, pour la première fois, aux Jeux olympiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.