Cet article date de plus de trois ans.

Course à pied : l'effet de groupe

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Course à pied : l'effet de groupe
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le marathon de Paris sera de retour dimanche 8 avril dans les rues de la capitale. Près de 55 000 personnes y participeront, des personnes qui se préparent de moins en moins seules. Des applications leur permettent de se retrouver chaque soir, par quartier, pour courir.

C'est devenu un rituel : un soir par semaine, ce groupe de joggeurs se réunit dans le XVe arrondissement de Paris. Ce soir-là ils sont une centaine. Pour être tendance donc, fini l'effort en solo, place aux communautés de joggeurs connectés. Et c'est sur internet et sur les applications mobile que tout se passe. Les sites se sont multipliés. On s'inscrit, on prend rendez-vous et on rejoint un groupe.

Présence des grandes marques de sport

Ici, dans les rues de Paris, on court par niveaux, avec des distances plus ou moins longues, entre 5 et 15 kilomètres. Après deux heures d'effort, le groupe rejoint le point d'arrivée. Mais la soirée n'est pas terminée, et se termine autour d'un verre. Courir connecté, la tendance n'a évidemment pas échappé aux plus grandes marques de sport. Car l'enjeu est de taille : textiles, chaussures, montres connectées... Aujourd'hui le business du running c'est 850 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.