Cet article date de plus de quatre ans.

Mondiaux 2017 : Pierre-Ambroise Bosse, jamais sans son Rab’s

Pierre-Ambroise Bosse débarque à Londres dans l’inconnu, après une préparation marquée par les blessures. Avec seulement trois compétitions au compteur, le 4e des derniers Jeux Olympiques ne manquera pas de fraîcheur, mais pourrait ne pas avoir les ressources nécessaires pour espérer ramener une médaille. Le fantasque demi-fondeur pourra toujours compter sur le soutien indéfectible de… son chat, Rab’s.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Rab’s est un chat malheureux. Son maître, Pierre-Ambroise Bosse, l’a de nouveau abandonné. Après Moscou, Pékin, Rio l’an passé, le voilà parti à Londres, sans lui, son fidèle compagnon. L’an passé, son maître, en direct au micro de Nelson Monfort, lui avait demandé d’ouvrir une bière en l’honneur de sa 4e place en finale des JO. « Voilà ce que tu vas faire, tu vas descendre de ce canapé, tu vas aller jusqu'au frigo, ouvrir la porte, tu vas ouvrir une bière et tu vas la boire cul-sec pour moi » ! Tels avaient été les ordres du maître, porte-parole du demi-fond français. Rab’s, en bon chat qu’il est, s’était exécuté, application de rencontres, du nom de « Deserve Her » (« Mérite-la »). Le principe ? Chaque fille qui s’inscrit a trois prétendants. En trois étapes (l’envoi d’une photo, un message vocal, puis un chat), elle ne finira plus qu’avec un de ces trois messieurs. Rab’s est également devenu une star sur les réseaux sociaux : il a désormais son propre compte instagram (@rabaupluriel), et est suivi par plus de 2800 personnes. Une marque de t-shirts #RABS2017 a également été lancée. Parmi ses plus fidèles adeptes, le triathlète Vincent Luis.

Voir le post sur Instagram

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats du monde d'athlétisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.