Cet article date de plus de cinq ans.

Coe défend le choix d'Eugène pour les Mondiaux 2021

Le nouveau président de l'IAAF Sebastian Coe a défendu ce jeudi le choix de Eugene (Etats-Unis) pour accueillir les Mondiaux-2021 d'athlétisme en expliquant qu'il n'y avait même "pas eu d'appel à candidature", alors que la procédure d'attribution fait l'objet d'une enquête en France.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le nouveau président de l'IAAF, Sebastian Coe (WANG ZHAO / AFP)

"Nous avons retenu des villes en amont d'un processus de candidature, pas  pendant, a déclaré le britannique Lord Coe à la BBC. Il n'y a pas eu d'appel à  candidature. Et Eugene n'a pas été mis en avant par l'IAAF mais par les  Américains de United States Track and Field, ainsi que par 23 des 25 votes",  déclare Coe qui a été des années sous contrat avec l'équipementier Nike, marque  née à Eugene.

"La meilleure opportunité"

Le Conseil de l'IAAF "a décidé que pour le futur proche" choisir  immédiatement Eugene sans appel d'offre "était la meilleure opportunité pour  organiser les Mondiaux aux Etats-Unis", a encore justifié l'ancien double  champion olympique. Une source judiciaire a confirmé mercredi à l'AFP que la justice française  avait ouvert le 1er décembre une enquête préliminaire sur l'attribution des  Mondiaux-2021 à Eugene. 

Fin novembre, la BBC a publié un mail d'un dirigeant de Nike suggérant que  Coe, qui s'est depuis retiré de son rôle d'ambassadeur pour l'équipementier  américain, avait fait du lobbying auprès de Diack en faveur de Eugene. L'enquête française est distincte de celle pour corruption qui a conduit à  la mise en examen de l'ancien président de la Fédération internationale Lamine  Diack.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats du monde d'athlétisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.