Athlétisme : le Norvégien Karsten Warholm bat le record du monde du 400 m haies vieux de 29 ans

Le double champion du monde a décroché le record du monde du 400 m haies, jeudi, à Oslo.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Karsten Warholm après avoir remporté la finale du 400m haies au meeting de Rome, le 17 septembre 2020. (ANDREAS SOLARO / AFP)

À trois semaines du début des Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8août), le Norvégien Karsten Warholm a battu le record du monde du 400 m haies en remportant en 46''70 le meeting de Ligue de diamant d'Oslo, jeudi 1er juillet.

Il a effacé les 46''78 de l'Américain Kevin Young, qui dataient de près de 29 ans et des Jeux olympiques de 1992 à Barcelone. Détenteur du record d'Europe de la discipline en 46''87 depuis 2019, il s'agissait de la première course de sa saison.

"Je savais que j'avais un temps rapide en moi depuis longtemps, mais c'est autre chose de le faire. C'était juste le moment parfait, tout le monde en parlait (du record). Ma première au stade Bislett avec le retour du public, c'est tellement spécial d'être capable de la faire, je suis juste fier, c'est incroyable", a-t-il réagi.
"C'est seulement mon premier 400 m haies de l'année. Je peux développer encore ma course et faire mieux", a-t-il ajouté.

Le record de Warholm intervient seulement quatre jours après le chrono très rapide de l'Américain Rai Benjamin, devenu le 2e meilleur performeur de tous les temps sur la distance lors des sélections olympiques américaines, en 46''83.

Vers un duel Warholm-Benjamin aux JO

Les deux hommes doivent se retrouver le 9 juillet au meeting de Monaco pour un affrontement explosif en forme d'échauffement avant les Jeux olympiques de Tokyo, où leur duel s'annonce épique.

Karsten Warholm, double champion du monde en titre, s'était déjà approché à plusieurs reprises du record du monde en 2019 (46''92) puis en 2020 (46''87).
Il valide à 25 ans sa mainmise sur une discipline en pleine ébullition, qu'il a relancée depuis quatre ans avec Rai Benjamin et le Qatari Abderrahman Samba.

Le 400 m haies n'est pas en feu que chez les hommes, puisque l'Américaine Sydney McLaughlin s'est emparée dimanche du record du monde féminin (51''90), et qu'elle dispute elle aussi un duel électrique avec sa compatriote, la championne olympique et ex-recordwoman du monde Dalilah Muhammad.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Athlétisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.