Athlétisme : dernière répétition sereine pour Trayvon Bromell et Elaine Thompson-Herah avant les JO de Tokyo

L'Américain sur 100m et la Jamaïcaine sur 200m ont remporté leur dernière course avant les Jeux olympiques, mardi, lors du meeting de Diamond League de Gateshead.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'Américain Trayvon Bromell a remporté le 100m du meeting de Ligue de diamant organisé à Gateshead, mardi 13 juillet 2021. (SCOTT HEPPELL / AFP)

Ultime répétition pour les favoris avant de s'envoler vers le Japon et Tokyo pour le début des Jeux olympiques. Le meeting de Ligue de diamant de Londres, délocalisé à Gateshead près de Newcastle, mardi 13 juillet, a servi de répétition générale avant les premières hostilités sur la piste prévus dès la fin du mois de juillet. Un dernier événement qui a toutefois accouché de performances très décevantes.

Bromell en douceur, Thompson-Herah sans briller

L'Américain Trayvon Bromell, homme le plus rapide de l'année sur 100m (9''77), a remporté sa course sans briller en 9"98 (+0,4 m/s de vent). Face à une opposition pourtant relevée, l'Américain de 26 ans a été le moins décevant et s'est en partie rattrapé de sa défaite à Monaco, en 10"01, la semaine dernière. Il a devancé les Britanniques Chijindu Ujah (10"10) et Zharnel Hughes (10"13), qui termine dans le même temps que le Canadien Andre de Grasse et l'Américain Fred Kerley.

À 26 ans, Trayvon Bromell reste le favori à la succession de la légende jamaïcaine Usain Bolt dans moins de trois semaines au Japon. "Je me satisfait de cette course, je suis heureux de passer la ligne sans blessure. Les Jeux sont un immense évènement qui dépassent ma simple personne. Je veux juste prendre soin de mon corps, rester calme et concentré sur mon objectif", a-t-il expliqué, mardi soir.

La double championne olympique jamaïquaine, Elaine Thompson-Herah, n'a pas été souveraine non plus mais a dominé le 200 m en 22"43. Une prudence de mise, ajoutée à la peur de la blessure qui avait poussé les stars britannique Dina Asher-Smith (championne du monde du 200 m) et néerlandaise Sifan Hassan (championne du monde du 1 500 m et 10 000 m) à déclarer forfait. Les deux athlètes souffraient de contractures aux ischio-jambiers, et leur absence a largelement allégé le plateau d'athlètes présents au meeting.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Athlétisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.