Areva ne financera plus l'athlétisme en 2016

Areva ne sera plus le sponsor du meeting d'athlétisme de Saint-Denis et de la Fédération française d'athlétisme. En proie à des difficultés financières, le géant français du nucléaire veut se désengager de certains partenariats.

(Christophe Lemaître, lors du meeting de Saint-Denis en 2012 - le sponsor y est bien visible... © MaxPPP)

C'est en 2009 qu'Areva se lie à la Fédération française d'athlétisme pour quatre ans. Le groupe nucléaire succède alors à Gaz de France, sponsor historique. Areva s'engage à verser 1,3 million d'euros à la FFA, dont 750.000 euros pour le meeting qui se tient chaque année, début juillet, au Stade de France. Un meeting qui fait partie du gotha des réunions d'athlétisme : on y a notamment  vu briller ces dernières années Usain Bolt, Kenenisa Bekele, Christophe Lemaître, ou Renaud Lavillenie.

Selon nos informations, Areva et la Fédération française vont désormais engager des discussions pour prolonger ce partenariat jusqu'en 2016, date des Jeux olympiques de Rio. Les dirigeants de l'athlétisme français souhaitent trouver un nouveau partenaire, pour qu'il s'engage pendant quatre ans, le temps d'une olympiade.

En dépit du contexte actuel, on se dit confiant et serein du côté de la Fédération. "Nous avons des contacts avec d'autres grands groupes. En 2015, nous allons voir avec eux comment ils peuvent prendre le relais du groupe Areva" explique Bernard Amsallem, le président de la Fédération Française d'athlétisme. 

"Nous avons des contacts avec d'autres grands groupes" Bernard Amsallem, Pdt de la Fédération français d'athlétisme
--'--
--'--