Cet article date de plus de neuf ans.

Arles-Avignon condamné pour le licenciement de Michel Estevan

Le tribunal des prud'hommes d'Arles (Bouches-du-Rhône) a condamné lundi le club d'Arles-Avignon (L2) pour rupture abusive du contrat de son ancien entraîneur Michel Estevan, licencié en septembre 2010. Le club avait licencié Estevan pour "faute grave" alors qu'Arles-Avignon, monté en cinq ans de la CFA2 à l'élite sous la houlette de l'entraîneur, occupait alors la dernière place de la Ligue 1, sans avoir pris le moindre point en cinq journées de championnat.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

L'ACA a été condamné à verser 525.000 euros de dommages-intérêts à Estevan pour rupture abusive de contrat, et 12.679 euros pour le rappel des salaires non perçus durant sa période de mise à pied - il l'avait été à deux reprises avant son licenciement. L'ex-entraîneur avait réclamé 2 millions d'euros d'indemnités au total. Dans cette affaire plaidée le 14 septembre devant le tribunal, les prud'hommes ont parallèlement condamné Estevan à verser 450.000 euros au club pour avoir porté atteinte à son image dans la presse. Une décision dont il envisage de faire appel, a-t-il indiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.