Cet article date de plus d'un an.

Accord financier entre la FFR et la LNR pour le National, la future D3 du rugby français

La Ligue nationale de rugby (LNR) et la Fédération française (FFR) ont trouvé un accord sur le financement du National, la future troisième division française.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (EMILIE CAYRE / MAXPPP)

C'est un grand pas qui est fait vers D3 du rugby français. La compétition, chiffrée à 1,35 million d'euros par la FFR, sera financée à parts égales par les deux instances. La LNR débourserait 675.000 euros, dont 300.000 dédiés à l'accompagnement du développement des centres et structures de formation des clubs impliqués.

Une décision finale le 16 juin prochain

Un communiqué commun à la Ligue et à la Fédération a été publié mercredi dans la soirée pour officialiser le feu vert donné au National: "Le projet de championnat fédéral national sera présenté aux soixante clubs de Fédérale 1 ce vendredi 5 juin lors d'un séminaire organisé par la Fédération française de rugby", est-il indiqué.

"La décision finale pour entériner ce projet d'accord sera prise lors du comité directeur de la FFR prévu le 16 juin", ajoute le communiqué. La veille, la LNR avait expliqué que "le travail de la cellule de pilotage à laquelle participent les représentants de la LNR se poursuit".

Albi, Dax, Narbonne ou encore Bourgoin déjà à l'affût

Cette nouvelle troisième division, qui viendrait s'intercaler entre la Pro D2 et la Fédérale 1, devrait compter entre douze et quatorze équipes. Dax, Narbonne, Albi ou Bourgoin, notamment, se sont déjà portés candidats pour cette Pro D3 permettant aux clubs de se préparer, sur le plan sportif et structurel, à une accession au sein du secteur professionnel.

Ce championnat National a été porté par Bernard Laporte, président de la FFR, après que les clubs professionnels ont décidé de rester à trente, refusant toute montée ou descente entre la Fédérale et la Pro D2.

Avec AFP

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.