Cet article date de plus de trois ans.

Acapulco : Zverev rejoint Del Potro, Mladenovic éliminée

Alexander Zverev (5e mondial) s'est défait de l'Américain Ryan Harrison (6-4, 6-1) et affrontera en demi-finales Juan Martin del Potro (9e), tombeur du favori Dominic Thiem (6-2, 7-6). Chez les dames, Kristina Mladenovic et Sloane Stephens ont été éliminées en quarts de finale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

L'Allemand Alexander Zverev, 5e joueur mondial, s'est qualifié pour les demi-finales du tournoi ATP d'Acapulco dont il devient le grand favori, après l'élimination jeudi soir en quarts de l'Autrichien Dominic Thiem (6e). Zverev, tête de série N.2 du tournoi mexicain et qui a battu l'Américain Ryan Harrison (6-4, 6-1) en quarts, affrontera pour une place en finale l'Argentin Juan Martin del Potro (9e), vainqueur de Thiem en deux sets 6-2, 7-6.

"Je suis très heureux de la manière dont j'ai joué", a déclaré Zverev, à la recherche de son premier titre cette saison. "Je commence à très bien jouer de nouveau, et c'est ce qui compte pour moi.". La seule confrontation entre les deux demi-finalistes, en 2017 à Shanghaï, avait tourné à l'avantage de l'Argentin. L'autre demi-finale opposera le géant sud-africain Kevin Anderson, 8e mondial, à l'Américain Jared Donaldson (59e).

Mladenovic et Stephens au tapis

Chez les dames, la Française Kristina Mladenovic, 14e mondiale et tête de série n°2, a été éliminée en quarts de finale par l'Ukrainienne Lesia Tsurenko, 40e mondiale, en deux sets 6-2, 6-2. Mladenovic a commis trop de fautes directes pour espérer s'imposer dans un match décousu, malgré une timide réaction au but du second set. 

La modeste Suissesse Stefanie Vögele, 183e mondiale, a quant à elle créé la surprise en éliminant la tête de série n°1, l'Américaine Sloane Stephens, vainqueur de l'US Open l'an dernier et 13e mondiale, 6-4, 5-7, 6-2.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.