Roland-Garros 2023 : Benoit Paire éliminé en cinq sets par Cameron Norrie au premier tour

Le Français, porté par le public sur le court Suzanne-Lenglen, est passé proche de l'exploit face à la tête de série n°14, lundi, mais a dû s'incliner en cinq sets.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le Français Benoît Paire lors de son premier tour de Roland-Garros contre le Britannique Cameron Norrie, le 29 mai 2023. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Benoit Paire a presque failli rater Roland-Garros, avec une invitation obtenue in extremis. Et Benoit Paire a presque failli se qualifier pour le deuxième tour. Presque, car le Français, qui a mené deux manches à une face à Cameron Norrie (tête de série n°14), lundi 29 mai, s'est finalement incliné en cinq sets et un combat de plus de trois heures (7-5, 4-6, 3-6, 6-1, 6-4). Le Britannique retrouvera Lucas Pouille au deuxième tour.

Comme souvent avec Paire, le scénario du match a réservé des hauts, comme lors de la deuxième manche, survoltée, et des bas, comme dans le quatrième set totalement lâché en 26 minutes. Le Tricolore a longtemps pris le match par le bon bout, restant maître de ses émotions malgré la perte d'un premier set disputé, et même d'une glissade dangereuse dès les premiers points. Avec un public qui a pris fait et cause pour lui toute la partie, Paire est progressivement revenu dans le match, au point d'empocher ensuite les deux manches suivantes avec assurance. 

En fusion depuis plusieurs jeux, Benoît Paire mène maintenant deux manches à une face à Cameron Norrie, 13e mondial, sur un Court Suzanne-Lenglen en fusion totale. Encore un set et il rejoindra Lucas Pouille au deuxième tour de Roland-Garros 2023.
1er tour : Benoît Paire enflamme le Court Suzanne-Lenglen En fusion depuis plusieurs jeux, Benoît Paire mène maintenant deux manches à une face à Cameron Norrie, 13e mondial, sur un Court Suzanne-Lenglen en fusion totale. Encore un set et il rejoindra Lucas Pouille au deuxième tour de Roland-Garros 2023.

81 fautes directes

Mais la vérité d'un set est rarement celle du suivant avec Benoit Paire. L'Avignonnais a totalement lâché une quatrième manche alors qu'il était pourtant dans une dynamique positive, porté par des "Ola" et un public prêt à exulter sur chaque coup gagnant. En cause : 81 fautes directes au total, contre 40 pour son adversaire, et un déchet trop présent qui a permis de maintenir Cameron Norrie dans le match.

De retour au combat dans l'ultime manche, Paire a même mené 3-1 après avoir breaké d'entrée, avant de voir l'accrocheur britannique revenir sur ses talons, puis à hauteur à 4-4, avant de basculer en tête face à un Paire qui a vu un match prenable lui passer devant les yeux. Le voici qui s'arrête au premier tour pour la troisième fois de suite porte d'Auteuil. Au prochain tour, Norrie affrontera un Lucas Pouille renaissant, tombeur de Jurij Rodionov au premier tour après l'avoir battu en qualifications quelques jours plus tôt.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.