Cet article date de plus de deux ans.

Roland-Garros 2022 : la Russe Daria Kasatkina bat sa compatriote Veronika Kumerdetova et s'offre sa première demi-finale en Grand Chelem

Malgré un début de match délicat et sa nervosité au moment de conclure, la 20e joueuse mondiale a réussi à se défaire de son adversaire (6-4, 7-6 [7-5]), mercredi. Elle jouera une place en finale face à Iga Swiatek ou Jessica Pegula.

Article rédigé par Maÿlice Lavorel, franceinfo: sport - Envoyée spéciale à Roland-Garros
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Daria Kasatkina à Roland-Garros, le 1er juin 2022. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Daria Kasatkina y est arrivée, mais la raquette a tremblé. Au terme d'un match moyen sur le plan du jeu, la 20e joueuse mondiale a remporté le duel 100% russe en quarts de finale de Roland-Garros, en dominant Veronika Kudermetova en deux sets (6-4, 7-6 [7-3]), mercredi 1er juin.

Après un début de match brouillon, Kasatkina a haussé le ton pour prendre les devants face à une Kudermetova accrocheuse, mais manquant de solutions pour dicter de jeu. Dans le second set, Daria Kasatkina a pris rapidement l'avantage, avant de craquer au moment de servir pour le match.

Un splendide amorti pour finir

Dans le jeu décisif, la peur de gagner s'est une nouvelle fois manifestée. Clairement meilleure, Kasatkina a pris rapidement le dessus, obtenant cinq balles de match (6-1). En sauvant les quatre premières, Veronika Kudermetova semblait bien partie pour effectuer une remontée incroyable face à une adversaire paraissant perdre ses moyens. Enfin capable de serrer le jeu au moment le plus important, Kasatkina a finalement mis fin au suspense au terme d'un long échange et d'un splendide amorti.

"J'étais très nerveuse et très fatiguée. Je suis contente d'être parvenue à être allée chercher cette victoire au mental", a réagi la gagnante. C'est la première fois de la quinzaine qu'elle perd plus de cinq jeux dans un match.

Pour sa première demi-finale en Grand Chelem, elle défiera la numéro 1 mondiale et grande favorite, Iga Swiatek. Cette dernière l'a déjà battue trois fois cette année. "C'était sur du dur, en début d'année. Je n'étais pas dans la même forme physique que maintenant. (...) Je veux gagner, j'ai une rage de vaincre" , a affirmé Kasatkina, en conférence de presse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.