Roland-Garros 2022 : la numéro un mondiale, Iga Swiatek, s'impose en trois manches face à Qinwen Zheng et file en quart de finale

La Polonaise, en difficulté après avoir perdu la première manche, lundi sur le Central, a déroulé ensuite, profitant d'une adversaire diminuée physiquement.

Article rédigé par
De notre envoyé spécial à Roland-Garros - Clément Pons - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Iga Swiatek lors de son 4e tour face à la Chinoise Qinwen Zheng sur le court Philippe-Chatrier, le 30 mai 2022. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Une 32e victoire consécutive au goût particulier pour Iga Swiatek. Opposée à Qinwen Zheng, tombeuse d'Alizé Cornet au tour précédent, la numéro un mondiale s'est imposée non sans mal (6-7 [7-5], 6-0, 6-2) en 2h45, lundi 30 mai, sur le court Philippe-Chatrier. 

Bousculée par la 74e mondiale pendant près d'1h30, cédant la première manche (la première de son tournoi) et après avoir eu cinq balles de set, la Polonaise a ensuite connu un tout autre match. La Chinoise Qinwen Zheng, diminuée physiquement et demandant un temps mort médical en milieu de deuxième set, a vu ses belles promesses s'éteindre au fil des minutes.

1/8 de finale : le résumé du match I. Swiatek - Q. Zheng

Incapable de donner le change à la vainqueure porte d'Auteuil en 2020, la joueuse de 19 ans s'arrête, donc, en huitièmes de finale pour sa première participation aux Internationaux de France. Iga Swiatek va retrouver l'Américaine Jessica Pegula, tête de série numéro 11, en quart de finale.

Grosse frayeur pour Swiatek

Nul doute qu'Iga Swiatek aurait préféré vivre une journée plus tranquille à la veille de ses 21 ans. Bousculée, malmenée même lors du premier set, l'invincible Polonaise a perdu une manche ce lundi - fait suffisamment rare pour être souligné. Sur un Central acquis à sa cause, en témoigne le nombre de supporters vêtus de blanc et de rouge, la numéro un mondiale a commencé par dérouler en début de partie, menant rapidement 3-0. Impossible d'imaginer, à cet instant, toutes les difficultés qu'elle connaîtra par la suite. 

Car en face, Qinwen Zheng, tombeuse de Simona Halep (tête de série numéro 19) au 2e tour, a montré toutes ses qualités pour gêner Swiatek. Très mobile, solide en défense et plus agressive, la Chinoise avait rôdé son plan de jeu. Ses nombreux amortis - 13 tout au long de la partie - ont tous fonctionné. A 5-3, elle n'a rien lâché pour sauver trois balles de set. De son côté, la Polonaise en a manqué deux de plus, à 6-5. De quoi nourrir des regrets, d'autant que le jeu décisif - le premier de sa quinzaine - n'a pas tourné en sa faveur.

Menant 5-2, elle s'est finalement fait rattraper et a vu la première manche lui filer sous le nez (6-7, [5-7]) en 1h22. Soit plus que la durée des deux premiers tours de la Polonaise, et presque autant que son 3e tour contre Danka Kovinic (1h30).

Zheng quitte Roland avec les honneurs

Dos au mur, Iga Swiatek n'a pas eu à forcer pour revenir à hauteur. Le premier set accroché malgré le manque de rythme et le nombre de fautes directes (21 de chaque côté) a laissé sa place à une partie à sens unique. Rapidement menée 0-3, Qinwen Zheng a demandé un temps mort médical avant de rentrer aux vestiaires. Touchée aux lombaires et de retour sur le court avec un épais bandage à la cuisse, le deuxième set a viré à la démonstration de la numéro un mondiale (6-0).

La troisième manche sera peu ou prou du même acabit. Gênée physiquement et en grosse difficulté sur sa deuxième balle (30% de points gagnés sur l'ensemble du match), la Chinoise de 19 ans, avec l'énergie du désespoir, est parvenue à arracher deux jeux. Insuffisant pour stopper la reine Iga, de nouveau souveraine en fin d'après-midi.

"J’ai été surprise par ses coups, félicitations à elle car elle a fait un gros match", a salué la Polonaise au micro après sa victoire. Elle va désormais devoir récupérer avant de tenter de rejoindre le dernier carré de cette édition 2022 de Roland-Garros face à Jessica Pegula. "J’espère que je pourrai jouer mon jeu car elle est dangereuse. J’espère que ça va aller" a déclaré la Polonaise. Ce sera leur premier affrontement sur terre battue. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roland-Garros 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.