Cet article date de plus d'un an.

En images Roland-Garros 2022 : Swiatek et Nadal intraitables, les adieux de Tsonga à Paris... Les 15 photos de la quinzaine parisienne

Article rédigé par franceinfo: sport, Loris Belin
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié

Revivez l'édition 2022 du Grand Chelem parisien, ses émotions fortes et ses souvenirs, en quinze photos.

Il restera les lignes dans le palmarès, les anecdotes de ceux qui y étaient, ceux qui l'ont vécu devant leur écran. Et puis, il restera de ce Roland-Garros des moments forts, des instantanés gravés comme autant de souvenirs d'une édition 2022 de très belle facture, entre matchs renversants et petites histoires. Les voici réunis, avec les quinze photos marquantes de la quinzaine.

Devant l'objectif des photographes s'écrit l'histoire, voici ce qu'ils avaient à raconter après deux semaines intenses, ponctuées par le 14e sacre de Rafael Nadal sur le court Philippe-Chatrier.

L'adieu aux larmes pour Jo-Wilfried Tsonga. Pour son dernier tournoi en carrière, le Tricolore n'a pas été gâté avec un premier tour contre Casper Ruud, tête de série numéro 8 du tournoi. Après une magnifique résistance, Tsonga a fini par craquer, trahi par son physique. Un au revoir douloureux mais conclu par une belle cérémonie devant le public parisien. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)
"Nous avons 1028 jours restants". Cette activiste environnementale adresse un message à tout le court Philippe-Chatrier, enchaînée au filet en pleine demi-finale Casper Ruud - Marin Cilic. Des démonstrations d'opinion de plus en plus nombreuses ces dernières semaines dans le monde du sport (THOMAS SAMSON / AFP)
Carlos Alcaraz espérait pouvoir renverser la hiérarchie dès sa première tentative à Roland-Garros dans la peau d'un prétendant à la gagne. L'Espagnol a fait vibrer Roland-Garros par son talent et sa personnalité, à tout juste 19 ans. Mais il est tombé sur plus fort et plus expérimenté en quart de finale, contre Alexander Zverev (MARTIN DIVISEK / EPA via MaxPPP)
Alexander Zverev, le gladiateur. L'Allemand s'arrache pour claquer un service lors de sa demi-finale contre Rafael Nadal, d'une intensité rare. Avant une vilaine chute, et que tout ne s'écroule... (YOAN VALAT / MAXPPP)
Shingo Kunieda voit double. Et même en huit reflets ! Le Japonais poursuit sa moisson exceptionnelle en tennis fauteuil avec un huitième titre à Roland-Garros, le 27e en Grand Chelem. (THOMAS SAMSON / AFP)
A 18 ans, l'avenir se fait plus clair pour Coco Gauff. Grande promesse du tennis féminin, attendue comme la nouvelle Serena Williams aux Etats-Unis, la native d'Atlanta a atteint la première finale de Grand Chelem de sa carrière. Sans doute pas la dernière... (YOAN VALAT / EPA)
La béquille au lieu de la raquette en l'air, sur le court Central. La mort dans l'âme qui transparait de son regard défait. Et la foule qui acclame le champion blessé. Alexander Zverev avait livré un combat de titan face à Rafael Nadal en demi-finale, trois heures de jeu et même pas deux sets bouclés avant que sa cheville ne se dérobe. Cruelle tragédie pour ce qui s'annonçait comme l'une des batailles de la quinzaine. Elle restera au moins comme le sommet de la dramaturgie. (IBRAHIM EZZAT / NURPHOTO via AFP)
Visage de jeune premier, Gabriel Debru perpétue la tradition. Le jeune Français de 16 ans succède à Luca Van Assche et décroche le titre chez les juniors. L'avenir tient de belles promesses sur l'ocre de la porte d'Auteuil. (LP / ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)
Surpuissante, dominatrice, simplement trop forte. Iga Swiatek aura régné en patronne sur le tournoi féminin, dégageant une irrésistible sensation de contrôle. La numéro 1 mondiale s'impose pour la seconde fois à Roland-Garros et ne laisse plus le moindre doute : sa montée en puissance a tout de la prise de pouvoir pour quelque temps encore. (MINE KASAPOGLU / ANADOLU AGENCY via AFP)
Le roi devant sa cour. Peu importe son antre, le Central, ou ici le Suzanne-Lenglen pour son troisième tour, Rafael Nadal est, et restera, le maître des lieux. Son corps a beau ne plus être son meilleur allié, sa science de la terre battue et sa force mentale inébranlable font de lui une légende toujours au sommet. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)
Sous le feu des projecteurs, Novak Djokovic n'a pas réussi a rééditer son exploit de 2021. Cette fois, le Serbe n'a pas vaincu Rafael Nadal dans son jardin de Roland-Garros. Le n°1 mondial accuse le coup, après avoir manqué l'Open d'Australie en début de saison. (YOAN VALAT / EPA via MaxPPP)
Quand la petite balle jaune semble absorber la lumière, les couleurs. Daria Kasatkina est tout de même sortie de l'ombre et s'est hissée en demi-finale. (YOAN VALAT / EPA / via MaxPPP)
Quand l'ocre parisienne prend des airs lunaires. Deux petits pas pour Casper Ruud, un bond de géant pour le tennis norvégien, avec un premier représentant en finale d'un tournoi du Grand Chelem. (THIERRY LARRET / MAXPPP)
Caroline Garcia et Kristina Mladenovic savourent leur sacre en finale du double face à Coco Gauff et Jessica Pegula le 5 juin 2022. (THOMAS SAMSON / AFP)
14e finale, 14e sacre à Roland-Garros. L'heure de la délivrance pour Rafael Nadal lors de la remise de trophée le 5 juin 2022, au terme d'une quinzaine douloureuse. (MINE KASAPOGLU / ANADOLU AGENCY / AFP)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.