Les Jeux Olympiques de Tokyo 2021
Cet article date de plus de cinq ans.

Yannick Agnel montre les crocs au Mare-Nostrum du Canet

Yannick Agnel a remporté le 200m nage libre de la réunion du Mare-Nostrum au Canet-en-Roussillon. En 1'47"28, au prix d'un bon combat avec le Sud-Africain Brown Devon (1'47"62), sans oublier le Britannique James Guy, champion du monde en titre et aujourd'hui 4e en 1'47"71. Avec ce temps, le Mulhousien reste encore très loin de la meilleure performance mondiale de l'année détenue par le Chinois Sun Yang (1'44"82).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le champion olympique Yannick Agnel (STEPHANE KEMPINAIRE / STEPHANE KEMPINAIRE)

Yannick Agnel ne nage pas encore assez vite pour envisager sereinement de conserver sa couronne olympique sur 200m nage libre à Rio. Néanmoins, son succès lors de la réunion du Canet-en-Roussillon, face à une belle opposition (Brown, Hagino, Guy, Stravius) l'a rappelé au bon souvenir de ses adversaires. La période n'est pas encore propice aux grandes performances chronométriques. C'est dans deux mois qu'il devra être prêt. Au moins a-t-il marqué les esprit, en allant s'emparer d'un beau succès. A 34 centièmes, le Sud-Africain Brown n'a pu que constater l'écart, tout comme le Japonais Hagino, renvoyé à plus de 4 dixièmes tout comme le champion du monde en titre, James Guy, relégué à 43 centièmes.

Jérémy Stravius et Jordan Pothain, ses deux adversaires lors des championnats de France de Montpellier, sont encore plus loin. L'Amiénois, pas mis dans les meilleures conditions en raison du voyage en voiture à cause des grèves, est à près d'une seconde et demie, tandis que son jeune rival, il est à près 1"6. Le matin, Yannick Agnel avait été le plus rapide lors des séries avec un temps de 1'47"90.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.