Cet article date de plus de huit ans.

Tsonga: "Je suis comme un gosse"

Un large sourire, une mine radieuse, Jo-Wilfried Tsonga ne boude pas son plaisir d'être à Londres pour les Jeux Olympiques. Arrivé avec les autres tennismen depuis trois jours, il vit sur un petit nuage. Mais il va en descendre avec le début des matches.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jo-Wilfried Tsonga

"Je collectionne les pin's des pays", rigole Jo-Wilfried Tsonga. "Jamais je n'aurais pensé faire ça." Depuis trois jours, il profite du village olympique, de l'ambiance. "Je suis comme un gosse. Et ça fait du bien", sourit-il. "J'en rêvais, et c'est encore mieux que ce que je pensais." S'il regrette de ne pas avoir encore croisé les "basketteurs américaines ou les nageurs américains, Phelps", le Manceau trouve tout de même de quoi satisfaire son enthousiasme et communiquer sa ferveur: "J'ai vu surtout des Français. Dès que je vois un maillot bleu, je me jette dessus et je tape la 'discute' (sic)".

Le 5e mondial n'est pourtant pas en reste côté notoriété: "J'ai signé beaucoup d'autographes dans le village. Ca fait bizarre. C'est vrai qu'on est un sport médiatisé. Mais c'est étrange quand un grand sportif vous dit qu'il est fan de vous. Avec moi, il n'y a pas de star. Nous, on ne change pas, c'est le regard des autres qui change. On est toujours les mêmes, avec nos doutes..." Mais tout cela sera à ranger au rayon des souvenirs, car les tennismen français vont quitter le village olympique pour rallier une maison de Wimbledon, et s'épargner ainsi un transport d'une heure pour se rendre sur le gazon londonien. "J'aurais adoré rester au village, mais pour très bien jouer, il vaut mieux être à Wimbledon", dit-il.

"Des chances de médaille"

Le tirage au sort et un 1er tour face au Brésilien Bellucci ou être dans la moitié de tableau des Djokovic ou Murray ne lui ont pas enlevé son sourire. "Ca va être un tournoi acharné. Presque tous les meilleurs sont là, sauf Nadal", rappelle le Manceau. "Jouer en deux sets gagnants, cela ouvre des perspectives. Quand on voit les résultats des derniers Masters Series, on se dit qu'il n'y en a pas tant que ça. Mais cela laisse des chances de médaille."

Aligné en simple comme en double (avec Michael Llodra), Jo-Wilfried Tsonga joue carte sur table pour répondre à la question de ses meilleures chances de médaille: "Honnêtement, en double, on va vraiment être bon. En simple, on va être bon, mais est-ce qu'on sera meilleurs que les autres ?"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.