Cet article date de plus de trois ans.

Tension avec la Corée du Nord : le CIO n'a "pas de plan B" pour les JO de Pyeongchang

La position du Comité international olympique "reste inchangée" après le nouveau tir de missile de la Corée du Nord et "il n'y a pas de plan B" à cinq mois des jeux Olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud, a rappelé jeudi le CIO."La position du CIO reste inchangée, il n'y a pas de plan B", a déclaré Mark Adams, porte-parole du président, assurant que "les jeux Olympiques sont sur la bonne voie".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.

Les jeux Olympiques d'hiver se tiendront du 9 au 25 février 2018 à Pyeongchang, plus célèbre centre de sport d'hiver du pays, situé à 80 km de la frontière avec la Corée du Nord. "On nous a assuré que Pyeongchang serait l'un des endroits les plus sûrs", a ajouté l'Américaine Angela Ruggiero, présidente de la Commission des athlètes du CIO. "Les athlètes feront confiance à leur comité national olympique ou à leur fédération mais les athlètes surveillent la situation", a ajouté l'ancienne championne olympique de hockey sur glace.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.