Cet article date de plus de dix ans.

NBC se dit libre de critiquer la Russie

Le groupe audiovisuel américain NBC, présenté comme le principal sponsor des jeux Olympiques, a assuré par la voix de l'un de ses dirigeants qu'il ne serait pas un outil de propagande de la Russie lors des JO de Sotchi.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
 

"Nous ne savons pas ce qui va se passer à Sotchi, mais nous couvrirons tout  ce qui se passera durant les Jeux", a déclaré Mark Lazarus, le directeur de NBC  Sports, au quotidien USA Today à paraître jeudi. Selon ce dirigeant, NBC qui a déboursé 775 millions de dollars (570 M EUR)  pour obtenir les droits de diffusion des JO-2014 (7-23 février), critiquera le  cas échéant le gouvernement russe, montré du doigt par la communauté  internationale, notamment pour la question des droits de l'homme. Le réseau américain a prévu de diffuser quelques 1500 heures de programme  lors des prochains Jeux d'hiver. Les JO de Sotchi ont été rebaptisés aux Etats-Unis "les Jeux de Poutine",  le président russe qui en a fait les Jeux les plus onéreux de l'histoire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.