JO de Tokyo : le CIO dément l'absence de spectateurs étrangers et envisage une décision fin mars

Après l'annonce faite mardi 9 mars par l'agence de presse japonaise Kyodo News expliquant qu'il n'y aurait pas de spectateurs étrangers pour les Jeux Olympiques de Tokyo, le Comité international olympique (CIO) a tenu à démentir l'information en précisant "qu'une décision sur les spectateurs internationaux serait prise d'ici la fin du mois de mars".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le logo des Jeux Olympiques de Tokyo, ici le 24 mars 2020. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Déjà décalés d'un an en raison de la pandémie de Covid-19, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 venaient de prendre un nouveau coup sur la tête ce mardi 9 mars. L'agence de presse japonaise Kyodo News se faisait le relais du gouvernement japonais en annonçant que les spectateurs étrangers seraient privés de JO et ne pourraient pas assister aux épreuves.

Mais le Comité international olympique a tenu à stopper la rumeur ce mardi soir. "Aucune annonce officielle n'a été faite et il ne s'agit que de spéculations", annonce le CIO, avant d'ajouter : "il a été conclu lors de la réunion du 3 mars 2021 entre toutes les parties qu'une décision sur les spectateurs internationaux est envisagée pour la fin du mois de mars." Un timing qui coïncide avec les propos formulés par Seiko Hashimoto, présidente du comité japonais, il y a quelques jours.

Une 137e session du CIO doit se tenir dès demain et jusqu'à vendredi. Celle-ci pourrait donner lieu à de plus amples explications sur le sujet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.