Cet article date de plus d'un an.

JO de Tokyo : L'agence antidopage chinoise suspend ses contrôles à six mois des Jeux en raison du coronavirus

L'Agence de contrôle internationale (ITA) a annoncé ce lundi que l'agence antidopage Chinada a décidé de suspendre "momentanément" ses activités de contrôles "dans un souci de protection de la santé", en raison de l'épidémie de coronavirus, et ce à six mois des Jeux Olympiques de Tokyo. Chinada "reprendra graduellement ses activités de contrôles aussitôt que la situation s'améliorera", a précisé l'ITA.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

L'épidémie de coronavirus pourrait avoir un impact sur les Jeux Olympiques de Tokyo, qui débutent dans six mois le 24 juillet prochain. Alors que le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a promis que des mesures seraient prises en coordination avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour que les préparatifs se déroulent comme prévu sans entraîner de propagation du virus, l'agence antidopage chinoise Chinada "a confirmé en date du 3 février 2020 que dans un souci de protection de la santé, [...] ses activités de contrôles sont momentanément suspendues".

L'ITA envisage de mandater d'autres prestataires privés pour réaliser les contrôles

Ces informations ont été transmises par l'intermédiaire de l'Agence de contrôle internationale (ITA) qui est en charge des contrôles antidopage pour de nombreuses fédérations sportives internationales et compétitions internationales. L'ITA a également précisé qu'elle avait "d'autres partenaires en Chine et évalue si des contrôles peuvent tout de même avoir lieu dans les jours/semaines à venir avec d'autres prestataires privés."

L'Agence souligne tout de même que "la situation est toutefois à la prudence afin de ne mettre en danger ni les athlètes, ni les officiels de contrôle et bien que reconnaissant l'importance des activités antidopage, les priorités sont au maintien de la santé publique pour tous." Plusieurs épreuves sportives internationales prévues en Chine, dont des tournois de qualification pour les JO de Tokyo, ont déjà été annulées ou déplacées en raison de l'épidémie, qui a déjà contaminé plus de 17 000 personnes et fait 360 morts.

Avec AFP.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.