JO de Tokyo : Agbegnenou, Gruda, Robert-Michon, Picon, Manaudou, Lavillenie... Voici les candidats pour être porte-drapeau de l'équipe de France

Deux candidats parmi les douze en lice seront élus par leurs pairs pour porter le drapeau français à Tokyo, avec pour la première fois un homme et une femme.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Clarisse Agbegnenou, porte-drapeau de l'équipe de France aux Jeux Européens, le 21 juin 2019 (PHILIPPE MILLEREAU / KMSP)

Pour la première fois, un homme et une femme auront l’honneur de porter le drapeau tricolore lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020, le 23 juillet prochain. En effet, le CIO avait récemment demandé plus d’égalité hommes-femmes. Désignation d'ambassadeurs, candidats voici comment se déroule les élections des porte-drapeaux.

Dans un premier temps, les fédérations olympiques ayant des athlètes qualifiés ou qualifiables pour les Jeux ont désigné des ambassadeurs en fonction de trois critères : le palmarès sportif national et international avec notamment les médailles olympiques, le respect et l’incarnation des valeurs olympiques et la date d’entrée en compétition. Au final, une liste de 59 ambassadeurs a été soumise ce mercredi 14 avril. 

Douze candidats

Ces derniers auront la possibilité de voter pour élire un binôme de porte-drapeaux. Le vote s’effectuera entre fin juin et début juillet par voie électronique et sous contrôle d’un huissier de justice de la façon suivante : chaque ambassadeur devra voter pour un classement de trois femmes et de trois hommes avec une répartition de 3 points pour le premier athlète, 2 points pour le second et 1 point pour le troisième. Le binôme élu sera composé de l’athlète féminine et de l’athlète masculin qui auront recueilli le plus de points.

Après avoir lancé un appel à candidature auprès des ambassadeurs, douze athlètes se sont portés candidats au rôle de porte-drapeau. Parmi eux sept femmes et cinq hommes dont la quadruple championne du monde de judo, Clarisse Agbegnenou, la joueuse de tennis Kristina Mladenovic ou encore le médaillé olympique Florent Manaudou.

La liste des candidats au rôle de porte-drapeau olympique :

Clarisse AGBEGNENOU (judo) - 28 ans, médaillée d'argent aux JO 2016
Johanne DEFAY (surf) - 27 ans, championne d'Europe 2013
Sandrine GRUDA (basketball) - 33 ans, médaillée d'argent aux JO 2012
Maïva HAMADOUCHE (boxe) - 31 ans, championne du monde IBF poids super-plumes 2016
Kristina MLADENOVIC (tennis) - 27 ans, ex-n°10 mondiale en simple et ex-n°1 mondiale en double
Mélina ROBERT-MICHON (athlétisme) - 41 ans, médaillée d'argent en lancer de disque JO 2016
Charline PICON (voile) - 36 ans, championne olympique en 2016
Samir AÏT SAÏD (gymnastique) - 31 ans, champion d'Europe aux anneaux en 2013
Maxime BEAUMONT (canoë-kayak) - 38 ans, médaillé d'argent aux JO 2016
Renaud LAVILLENIE (Athlétisme) - 34 ans, champion olympique aux JO 2012 et triple champion du monde en salle
Florent MANAUDOU (natation) - 30 ans, champion olympique aux JO 2012 
Astier NICOLAS (équitation) - 32 ans, médaillé d'argent en individuel et d'or en équipe aux JO 2016

7 candidats porte-drapeau pour la France paralympique

Là aussi c'est une première. Un binôme homme/femme sera désigné par le grand public pour mener la délégation Française aux Jeux Paralympiques de Tokyo. Les fédérations vont pouvoir désigner un binôme de porte-drapeaux homme/femme en fonction des critères précis. Le candidat doit avoir été au moins une fois champion paralympique lors des trois dernières éditions ou médaillé lors de deux des trois dernières éditions. Le vote sera ouvert au public du 1er au 30 juin prochain. 

La liste des candidats porte-drapeau paralympique : 

Stéphane HOUDET (tennis fauteuil) - 50 ans, médaillé d'argent aux JO 2012
Sandrine MARTINET (para judo) - 38 ans, médaillé d'or aux JO 2016 
Perle BOUGE (para aviron) - 43 ans, médaillée d'argent aux JO 2012 et de bronze en 2016
Nantenin KEITA (para athlétisme) - 36 ans, championne paralympique du 400 mètres aux JO 2016
David SMETANINE (para natation) - 46 ans, médaillé d'argent en 2016 et d'or en 2008 
Pierre FAIRBANK (para athlétisme) - 49 ans, médaillé d'argent en 2016 et champion paralympique en 2000
Souhad GHAZOUANI (para développé couché) - 38 ans, championne paralympique en 2012

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.