Cet article date de plus de cinq ans.

JO 2024 : le CIO "ravi" de la candidature de Paris

Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a accusé réception de la candidature parisienne à l'organisation des jeux Olympiques 2024 en se disant "ravi que Paris ait l'ambition" de postuler, a appris l'AFP mercredi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sur les quais de Seine, les athlètes français et des jeunes ont célébré l'annonce officielle de la candidature de Paris pour les JO 2024

Dans un courriel de réponse adressé au président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) Denis Masseglia et à la maire de Paris Anne Hidalgo, signataires de la lettre de candidature parisienne, M. Bach a souligné que cette édition des Jeux serait la première à pouvoir profiter entièrement des principes de l'Agenda 2020.

Il s'est par ailleurs dit "heureux" que Paris ait l'intention de présenter un projet "aligné sur les besoins de planification de la ville de Paris au niveau social, sportif, économique et environnemental." Insistant sur la notion "d'héritage durable" contenue selon lui dans le dossier français, le président du CIO a assuré les candidats français que l'institution olympique "se réjoui(ssai)t" de leur participation à la campagne 2024, tout en assurant qu'elle se déroulerait dans de parfaites conditions d'équité. Les villes candidates avaient jusqu'à mardi minuit pour envoyer leur lettre d'intention au CIO. Budapest, Hambourg, Los Angeles, Paris et Rome avaient annoncé avant l'heure avoir posté leur missive. Toronto a annoncé son renoncement mardi dans la journée. L'élection de la ville hôte des JO-2024 aura lieu en septembre 2017 à Lima.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.