Cet article date de plus de cinq ans.

JO 2016 - Un lanceur de poids indien contrôlé positif

Le lanceur de poids indien Inderjeet Singh, champion d'Asie 2015, a subi un contrôle positif à un stéroïde anabolisant, deux jours après un autre contrôle positif touchant un lutteur indien devant lui aussi participer aux JO de Rio, a annoncé mardi un responsable du sport indien.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Inderjeet Singh (ADRIAN DENNIS / AFP)

Singh a subi un contrôle diligenté par l'Agence antidopage indienne (NADA) hors-compétition le 22 juin, a précisé ce responsable qui a souhaité conserver l'anonymat. "La NADA a informé Inderjeet du résultat de ce test. Il a sept jours pour demander l'analyse de l'échantillon B", a précisé ce dirigeant. L'athlète de 28 ans a d'ores et déjà crié au complot dans un communiqué. "Je suis clairement l'objet d'un complot. Le test a été manipulé", a-t-il déclaré. "Pourquoi aurais-je pris quelque chose qui puisse nuire à ma santé ?". 

Dimanche, la NADA avait révélé un autre contrôle positif, celui du lutteur indien Narsingh Yadav, aux stéroïdes anabolisants. Celui-ci a clamé son innocence, et prétendu que l'on avait introduit à son insu ce produit interdit dans de l'eau et des compléments alimentaires qu'il avait consommés. Ces deux contrôles positifs touchant des membres de la délégation indienne interviennent à moins de deux semaines du début des Jeux Olympiques de Rio. Pour l'instant, les deux sportifs n'ont pas encore été exclus de la délégation indienne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.