Cet article date de plus d'un an.

Jeux olympiques : Justin Gatlin veut être de la partie en 2021

Dans une interview accordée à TMZ, Justin Gatlin a réaffirmé son intention de participer aux Jeux olympiques de Tokyo. Le sprinteur américain, qui avait prévu de prendre sa retraite cet été, aura 39 ans l'année prochaine.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (KARIM JAAFAR / AFP)

Il avait prévu de raccrocher les pointes cet été, après les Jeux olympiques de Tokyo. Justin Gatlin a revu ses plans après le report de l'événement en 2021. "L'objectif est de participer aux JO de 2021. Beaucoup de gens croient que le temps joue contre moi ou contre les athlètes plus âgés, dans la situation actuelle, mais c'est loin d'être la vérité", a affirmé le sprinteur américain dans une interview accordée à TMZ mercredi.

Inspiré par Tom Brady

"Ça ne changera pas grand chose (de courir) à 39 ans. J'avais toujours dit que je ne courrais pas jusqu'à 40 ans. Et maintenant, je m'en approche et je vais encore courir", a ajouté celui qui espère participer à ses quatrièmes Jeux olympiques, après Athènes, Londres et Rio. Il explique d'ailleurs avoir trouvé l'inspiration grâce à l'audacieux choix de carrière de la légende du football américain Tom Brady. Celui qui a glané 6 titres avec New England a décidé de prolonger l'aventure chez les Tampa Bay Buccaneers à 42 ans.

Gatlin n'est pas particulièrement inquiet par le poids d'une année supplémentaire. Il évoque déjà la possibilité de viser une médaille d'or à Tokyo sur le 100m, qui lui permettrait de boucler la boucle après celle décrochée à Athènes en 2004, pour sa première participation aux Jeux. Vice-champion du monde à Doha en 2019, Justin Gatlin fait toujours partie du gratin mondial. Sa carrière, si longue et fructueuse sera-t-elle, il ne fera jamais oublier une suspension pour dopage qui l'avait écarté des circuits entre 2006 et 2010.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.