Cet article date de plus de sept ans.

Fourneyron prudente pour les JO-2024

La question d'une éventuelle candidature française pour les Jeux Olympiques de 2024 est "particulièrement prématurée", a souligné mercredi la ministre des Sports Valérie Fourneyron .
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Il est vrai que la règle tacite de l'alternance continentale avec  l'attribution des Jeux de 2020 à Tokyo ouvre pour un autre continent ceux de  2024 mais il faut être clair: il est particulièrement prématuré de dire que la  France sera candidate en 2024", a déclaré Mme Fourneyron , à l'AFP. Après quatre échecs successifs sur des candidatures aux Jeux, la priorité  est de travailler aux conditions de faisabilité et d'opportunité d'une  candidature française, selon la ministre.

C'est la mission confiée à la cellule de relations internationales du sport  français, conduite par Bernard Lapasset, qui a suivi de près à Buenos Aires la  session du Comité international olympique (CIO). Celui-ci a préféré confier à  Tokyo plutôt qu'Istanbul et Madrid l'organisation des Jeux d'été de 2020.

"Une candidature aux Jeux, ce n'est pas qu'une candidature technique  d'équipements et de sites de compétition, c'est aussi (la question de)  l'acceptation sociale, le projet pour la nation. Il faut une envie collective",  a souligné la ministre. "Avant de nous déterminer sur une candidature, nous  aurons analysé l'ensemble des ces aspects". 

Les villes ont jusqu'à septembre 2015 pour déposer leur candidature pour  les Jeux Olympiques de 2024.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.