Cet article date de plus de sept ans.

Fauconnet et Lepape en demi-finales

Trois Français étaient engagés dans les séries du 1500m en short-track, et deux se sont qualifiés pour les demi-finales. A 22 ans, Sébastien Lepape, pour ses premiers JO, a gagné son ticket pour les demi-finales, tout comme Thibaut Fauconnet, qualifié d'extrême justesse (un millième de seconde). En revanche, Maxime Chataignier n'a pas franchi le cap de ses éliminatoires.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Français Sébastien Lepape, ici en troisième position

Un anneau de 111m, six hommes sur la même ligne de départ, et les trois premiers qualifiés. Dans l'Iceberg, les épreuves de short-track ont plutôt bien débuté pour l'équipe de France. Sur les trois engagés, deux ont gagné leur ticket pour les demi-finales. Dans la troisième série, Sébastien Lepape parvenait à s'emparer de la troisième place, qualificative, derrière le Coréen Da Woon Sin et l'Américaine J.R. Celski. A 22 ans, celui qui est plutôt spécialiste du 500m se retrouve donc à disputer sa première demi-finale olympique.

Il ne sera pas seul car accompagné du plus ambitieux de la troupe: Thibaut Fauconnet. A 28 ans, le Dijonnais s'est fait une belle frayeur, arrachant sa 3e place au millième de seconde aux dépens du Hongrois Sandor Liu Shaolin. Maxime Chataignier, le dernier Tricolore en lice, n'a pas eu la même réussite. Décroché par le trio de tête, il a dû se contenter de la 4e place de sa série. 

A l'issue de ces séries, le meilleur temps a été réalisé par le Néerlandais Niels Kerstholt (2'13"848) devant le Canadien François Hamelin (2'13"935). Il est à noter que cette série, la 5e, la plus rapide de la matinée, était celle dans laquelle concourait Fauconnet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.