JO 2021 - Surf : la numéro 2 mondiale Johanne Defay éliminée dès les huitièmes de finale

Première des quatre représentants du surf français à entrer en lice dans la nuit de dimanche à lundi, Johanne Defay a déjà vu son parcours s'interrompre à Tokyo.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Française Johanne Defay lors de l'épreuve de surf des Jeux olympiques de Tokyo le 26 juillet 2021. (OLIVIER MORIN / AFP)

Elle faisait partie des chances de médaille les plus crédibles à Tokyo. La surfeuse française Johanne Defay ne montera pas sur le podium des Jeux olympiques. Elle a été suprise en huitièmes de finale par la Portugaise Yolanda Hopkins lundi 26 juillet. Malgré son statut de numéro 2 mondiale, elle n'a pas réussi à faire mieux qu'une note de 9.40/20 face à une concurrente du circuit QS, équivalent de la deuxième division mondiale.

Les conditions n'étaient pas optimales à cause d'un vent latéral qui a rendu les flots mousseux. Face à une adversaire plus en réussite sur ses choix de vagues, et surtout capable d'assurer rapidement son total de 10.84/20, Defay a dû assurer une poursuite inconfortable. Mais la bonne vague n'est jamais arrivée, ce qui ne lui a pas permis de refaire son retard.

La surfeuse auvergnate Johanne Defay est éliminée dès les huitièmes de finale de la compétition de surf par la Portugaise Yolanda Hopkins.

Trois Français encore en lice

Le surf français conserve encore trois espoirs de briller sur la nouvelle discipline olympique. Chez les femmes, Pauline Ado disputera son huitième de finale contre l'Australienne Sally Fitzgibbons à 4h12. Pour les hommes, il faudra attendre 6 heures pour celui de Michel Bourez et 9 heures pour observer Jérémy Flores dompter les vagues de Tsurigasaki.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Surf aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.