Cet article date de plus de deux ans.

JO 2022 : Shaun White mettra un terme à sa carrière après Pékin

Avant de débuter l'épreuve de halfpipe mercredi, la légende du snowboard a annoncé samedi qu'il prendrait sa retraite à l'issue des Jeux olympiques de Pékin.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Shaun White célèbre son titre olympique en snowboard à Pyeongchang (Corée du Sud), le 14 février 2018 (MARTIN BUREAU / AFP)

La légende américaine du snowboard Shaun White a annoncé samedi que les Jeux olympiques de Pékin (4-20 février), où il convoite un quatrième titre en halfpipe pour sa cinquième participation, seront à 35 ans sa dernière compétition. "D'habitude après une année olympique, je prends une saison off, car il y a tellement de pression pour se qualifier, mais là cela sera ma dernière compétition, ce qui en fait un moment plutôt spécial", a-t-il expliqué en conférence de presse, samedi 5 février.

"J'ai pris cette décision quand j'étais en Autriche cet hiver, le pipe [la rampe en neige dans laquelle les snowboarders font leurs figures ou "tricks"] n'était pas dans le meilleur état, c'était une période difficile, j'avais mal à ma cheville, à un genou aussi, je me suis fait mal au dos", a-t-il poursuivi.

"Je me suis perdu sur les pistes, je me suis retrouvé sur un télésiège pour retourner vers la station qui était en train de fermer et c'est là que je me suis dit : 'C'est un signe, c'est fini.' C'était un moment émouvant, j'ai pleuré, c'était joyeux aussi", a-t-il assuré.

Trois titres olympiques à son actif

L'épreuve de halfpipe des JO 2022 débute mercredi avec les qualifications, alors que la finale aura lieu vendredi. Pour se qualifier pour Pékin, dans l'équipe américaine, la meilleure au monde, White, surnommé le "Red Zeppelin" en référence à sa chevelure rousse et à la hauteur de ses sauts, a dû attendre la mi-janvier après un hiver perturbé notamment par les blessures et le Covid-19.

"Je me rends compte que les 'tricks' sont de plus en plus forts, j'adore encore la compétition, car c'est dans ma nature, mais je me réjouis de ne plus avoir le stress de la compétition, d'aller découvrir des pistes et de ne pas rester bloqué dans le pipe", a-t-il souligné.

White a remporté le titre olympique en halfpipe en 2006 à Turin, en 2010 à Vancouver et en 2018 à Pyeongchang, seulement quelques semaines après de graves blessures suite à une lourde chute à l'entraînement. En 2014, il avait terminé au pied du podium (4e). White a remporté 13 médailles d'or aux Winter X-Games, le rendez-vous phare des sports extrêmes hivernaux, un record. A son palmarès figurent également deux victoires aux Summer X-Games, en skateboard.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.