JO 2022 : le premier titre olympique des Jeux est décroché par la Norvégienne Therese Johaug en skiathlon

Therese Johaug a remporté la médaille d’or samedi lors du skiathlon. Une rédemption pour celle qui faisait office de favorite, privée des Jeux olympiques en 2018 en raison d’une suspension pour dopage.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Norvégienne Therese Johaug remporte la première médaille des Jeux olympiques de Pékin 2022 sur l'épreuve du skiathlon, le 5 février 2022. (JEWEL SAMAD / AFP)

Sur la piste de Zhangjiakou (Chine), Therese Johaug a rapidement éteint tout suspense, avant de passer la ligne d’arrivée seule, le sourire aux lèvres et les bras levés, loin devant ses rivales. Grande favorite à l’approche du skiathlon, qui ouvre les épreuves de ski de fond lors de ces Jeux de Pékin, la Norvégienne de 33 ans s’est facilement imposée samedi 5 février pour décrocher la première médaille d’or de cette quinzaine olympique.

La Norvègienne Therese Johaug remporte la première médaille d’or des Jeux olympiques de Pékin 2022. Elle s’est imposée sur l’épreuve du skiathlon. La Russe Natalia Nepryaeva (+ 30’’) et l’Autrichienne Teresa Stadlober (+30’’) complètent le podium.

Au terme d’une course (7,5km en course classique puis, après un changement de matériel, 7,5km en course libre) maîtrisée de bout en bout, Johaug termine devant la Russe Natalia Nepryaeva (à 30"2) et l'Autrichienne Teresa Stadlober (à 30"5). 

La Française Delphine Claudel 9e

La fondeuse norvégienne avait dû renoncer aux Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018 après avoir été suspendue pour dopage. Elle avait été contrôlée positive en octobre 2016 à un produit dopant puis privée de compétition pendant 18 mois par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Johaug avait remporté un premier titre olympique en 2010 à Vancouver sur le relais, avant d’aller chercher le bronze sur le 10 km classique et l’argent sur le 30 km à Sotchi en 2014.

Au Canada et en Russie, Therese Johaug avait terminé sixième et quatrième en skiathlon. Deuxième, Nepryaeva remporte l'argent après le bronze sur le relais en 2018. Avec le bronze, Stadlober repart avec sa toute première médaille olympique.

Chez les Bleues, la déception domine. Coralie Bentz a été prise dans une chute lors des premières secondes de la course et termine finalement 38e, sur 65 fondeuses parties au départ des 15km. Delphine Claudel finit de son côté 9e, à 1'17 de Johaug.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ski de fond aux JO d'hiver 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.