Projet de loi de Finances 2023 : le budget du ministère des Sports et des Jeux, en légère hausse, dépasse le milliard d'euros

Le budget du ministère des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques est en augmentation de 2,6 % par rapport à 2022, hors contribution aux JO et JOP, a annoncé le ministère lundi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castera, à la sortie du conseil des ministres, le 26 septembre 2022, au Palais de l'Elysée, à Paris. (ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / AFP)

Le budget du ministère des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques est en légère hausse pour le budget 2023. "Hors contribution aux Jeux olympiques et paralympiques (JOP) de Paris 2024, le budget du ministère des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques (MSJOP) est en augmentation de 2,6 % par rapport à 2022", a indiqué un communiqué du ministère des Sports, lundi 27 septembre, diffusé à l'occasion de la présentation du projet de loi de Finances 2023.

Le budget, qui s'élève à 1,113 milliard d'euros, se répartit autour de deux grands axes :  818 millions d'euros consacrés à la politique publique du sport et 295 millions réservés pour la contribution à la préparation des Jeux olympiques et paralympiques. Dans cette dernière enveloppe, 270 M€ de subvention seront versés pour la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo) et les 25 millions restants au comité d'organisation Paris 2024 pour les Paralympiques. 

Une enveloppe dédiée à Paris 2024 quasi-identique à l'an passé

Cette enveloppe de subvention est quasi-identique à celle de l'année dernière (296 millions d'euros). Le ministère des Sports a par ailleurs précisé, dans ce même communiqué, que l'évaluation de l'impact de l'inflation pour la Solideo — touchée par l'explosion des coûts de construction et des matières premières "représente à date une charge supplémentaire d'environ 200 millions d'euros pour l'État" pour "l'ensemble du projet", soit une augmentation "de moins de 3% par an". Par conséquent, pour 2023, une enveloppe de 61,3 millions d'euros est budgétée au titre de l'inflation, est-il précisé.

Par ailleurs, ce budget comprend également l'achat 400 000 billets pour les Jeux olympiques et paralympiques par l'Etat pour les publics prioritaires (scolaires, bénévoles, personnes en situation de handicap et leurs aidants etc.), poiur un coût de 11 millions d'euros dont 5,5 millions d'euros en 2023. De son côté, l'Insep, qui avait perdu cinq postes en 2022, les récupère dans le budget 2023, ajoute le communiqué du ministère des Sports. Le plan équipements sportifs de proximité, annoncé en octobre 2021 par le Président de la République, permettra "d'engager jusqu'à 100 millions d'euros de nouvelles aides".

Enfin, le dispositif de Pass' sport, lancé en 2021, qui est étendu aux étudiants boursiers, sera doté, comme prévu, d'une enveloppe de 100 millions d'euros, comme en 2022 où 60 % de l'enveloppe avait été consommé. En cette rentrée, le ministère constate une hausse de 40 % de recours à ce dispositif qui permet de bénéficier d'une aide de 50 euros pour s'inscrire dans un club de sport, à destination des familles qui sont bénéficiaires de l'allocation rentrée scolaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Paris 2024

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.