Ouverture des JO de Paris : la décision des Daft Punk "est de ne pas y participer", clarifie Thomas Jolly, le directeur artistique des cérémonies

Une interview de Thomas Jolly, metteur en scène de la cérémonie d'ouverture, a déclenché un emballement médiatique... retombé comme un soufflet.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le duo Daft Punk le 26 janvier 2014. (MICHAEL NELSON / MAXPPP)

Le groupe français Daft Punk ne se reformera pas pour la cérémonie d'ouverture des JO 2024, affirme mercredi 24 octobre sur le réseau social X, Thomas Jolly, directeur artistique des cérémonies des Jeux olympiques et paralympiques de Paris. "Je respecte cette décision et m'excuse de l’ambiguïté de mes propos", écrit-il.

"Mes propos ont été confus et ont généré beaucoup d’attentes. Je me dois de clarifier : Après avoir échangé sur une possible présence à la cérémonie, la décision du groupe est de ne pas y participer", écrit-il sur X ce mercredi.

Invité de France Inter mardi, Thomas Jolly a confié qu'il serait "très heureux" que les Daft Punk "soient dans cette cérémonie". Plus tard lors de l'interview, Léa Salamé lui demande "d'avouer une mauvaise pensée". Le directeur artistique des cérémonies des Jeux de Paris 2024 répond en souriant : "J'ai un peu menti sur les Daft Punk". L'intervieweuse réagit : "C'est fait, ce n'est pas en négociation". Thomas Jolly n'infirme pas. 
 
Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo ont mis fin à leur collaboration en février 2021.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.