JO 2024 : des billets gratuits pour la cérémonie d'ouverture vont être distribués (mais on ne sait ni combien ni quand)

Lors d'une conférence de presse, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a seulement précisé que "plusieurs centaines de milliers de personnes" pourront assister gratuitement à la cérémonie sur les quais hauts de la Seine.
Article rédigé par Catherine Fournier
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, la maire de Paris Anne Hidalgo (à droite) la ministre des Sports Amelie Oudea-Castera et le président de Paris 2024 Tony Estanguet, à gauche, le 23 mai 2023 au ministère de l'Intérieur à Paris. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Combien seront-ils à pouvoir assister gratuitement, pour la première fois de l'histoire des Jeux olympiques, à la cérémonie d'ouverture des JO de Paris 2024 ? Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, n'a pas apporté de réponse précise à ce sujet, mardi 23 mai, à 430 jours de cet évènement inédit, qui se tiendra le 26 juillet 2024 à partir de 20h24. Lors d'une conférence de presse à l'occasion de la signature d'un protocole de sécurité sur la cérémonie, le ministre a mentionné le chiffre initialement prévu par les organisateurs (600 000 personnes), avant de rétropédaler et d'évoquer "plusieurs centaines de milliers de personnes". "Cela dépendra du temps, de la publicité que vous en faites", a-t-il lancé à l'adresse des médias présents.

Sur les quais bas, gérés par le comité organisateur des Jeux olympiques, 100 000 personnes sont attendues munies de places payées entre 90 et 2 700 euros. Sur les quais hauts, contrôlés par la préfecture de police de Paris, la mairie et l'Etat, la fourchette fait l'objet d'âpres discussions. Un haut fonctionnaire glissait à franceinfo que le chiffre tournait autour de 300 000 alors que la mairie n'a pas perdu de vue l'objectif des 500 000. La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, avait évoqué la semaine dernière un chiffre "autour de 400 000".

Gérald Darmanin a en revanche confirmé la mise en place d'une billetterie gratuite pour les quais hauts, avec la conception par le ministère de l'Intérieur d'"une plateforme de préinsription sécurisée qui permettra au public de s'inscrire". Le ministre de l'Intérieur a décrit un "outil indispensable pour réguler l'ensemble des flux", sans annoncer de date pour le lancement de cette billetterie. Il n'a pas non plus précisé si un tirage au sort, à l'instar de celui mis en place pour les compétitions, était prévu pour faire face à l'afflux de demandes. Quant à un éventuel filtrage des spectateurs en amont, Gérald Darmanin a seulement répondu : "Il faudra s'inscrire et venir avec une pièce d'identité."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.