Paris 2024 : Stanislas Guerini annonce "des primes de 500, de 1 000, de 1 500 euros pour tous les agents de la fonction publique mobilisés"

Le ministre de la Transformation et de la Fonction publique, Stanislas Guerini annonce samedi sur franceinfo des primes spéciales aux agents de la fonction publique mobilisés lors des Jeux olympiques et paralympiques cet été.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques de France Stanislas Guerini, invité de franceinfo samedi 9 mars (franceinfo / RADIO FRANCE)

"Il y aura un dispositif de prime très cohérent de 500, de 1 000, de 1 500 euros pour tous les agents publics qui seront sur le terrain", en fonction du degré de leur mobilisation pendant les Jeux olympiques, annonce Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques sur franceinfo samedi 9 mars. Le ministre répond ainsi à la CGT, qui a demandé ces derniers jours des "mesures immédiates" au gouvernement. Jeudi Sophie Binet, la secrétaire générale du syndicat a menacé sur franceinfo de déposer un préavis de grève début avril dans la fonction publique.

Des chèques emploi service universels de 200 à 350 euros

"C'est mon 'boulot' de faire en sorte que, parce qu'on répond sérieusement aux préoccupations des agents qui sont portées par les syndicats, il n'y ait pas de grève", rétorque le ministre ce samedi. "Et je crois que tout le pays souhaite qu'il n'y ait pas de grève. Et il faut que ce moment [les Jeux] soit un moment de réussite pour la nation", dit-il.

Le montant de la prime dépendra de plusieurs critères. Par exemple, si on supprime ou non "l'intégralité des jours de congé pendant toute la période des JO". "Est-ce qu'en amont des Jeux, il y aura un surplus d'activité ?", ajoute Stanislas Guerini. Ainsi, pourront être concernés "des agents dans les consulats, parce qu'il y a des visas à délivrer, ça peut être des policiers" aussi, donne-t-il en exemple.

"Un dispositif particulier supplémentaire pour les forces de sécurité qui seront particulièrement mobilisées" est prévu, précise-t-il. Stanislas Guerini évoque aussi "des processus d'adaptation de leurs jours de congés payés pour les mettre sur un compte épargne-temps" et le déplafonnement des jours de télétravail pour tous les agents "impactés" par les JO.

"On va accompagner aussi les familles", et "on va créer 10 000 chèques emploi-service universel" à hauteur de "200 euros" par enfant, "et de 350 euros par enfant pour les familles monoparentales". "On va mettre en place des places de crèches. On va réserver 1 000 places dans des centres de vacances pour les parents qui décident d'envoyer leurs enfants en colo", détaille encore le ministre.

Le ministre rencontrera mardi prochain les syndicats, "dans le cadre des réunions mensuelles au niveau interministériel avec les syndicats", indique-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.