Flamme olympique : Laure Manaudou, première Française à relayer le flambeau

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Flamme olympique : Laure Manaudou, première Française à relayer le flambeau
Flamme olympique : Laure Manaudou, première Française à relayer le flambeau Flamme olympique : Laure Manaudou, première Française à relayer le flambeau (France 2)
Article rédigé par France 2 - N. Damoy, M. Boisseau, J. Ababsa, E. Noël/ CIO tous droits réservés
France Télévisions
France 2
L'émotion était au rendez-vous mardi 16 avril sur le site d'Olympie, en Grèce, où la flamme des Jeux olympiques de Paris a été allumée selon la tradition. Star de la cérémonie, la championne Laure Manaudou a récupéré le flambeau sous les yeux des spectateurs.

La torche en main et le sourire aux lèvres. À 11h30, mardi 16 avril, Laure Manaudou est devenue la première porteuse française de la flamme de Paris 2024, comme un symbole 20 ans après son titre olympique remporté à Athènes (Grèce). Avec 200 mètres de relais, la 33e olympiade a été lancée devant le temple d'Héra, en Grèce, comme le veut la tradition. Mais faute de soleil cette fois, la grande prêtresse a embrasé la torche au moyen d'une flamme allumée, et conservée depuis la veille dans une lampe de secours.

La flamme arrivera à Marseille le 8 mai

Un plan B qui n'entame pas l'enthousiasme des Français venus assister à la cérémonie. "C'était impressionnant de découvrir ça en vrai et en dehors de la télé", s'est réjouie une spectatrice. Une heure de spectacle inspirée de la mythologie grecque, comme pour chaque olympiade. Mais même pour les habitués, à l'image de Guy Druit, champion olympique des Jeux de 1976, "c'est un plaisir toujours renouvelé". La flamme va maintenant parcourir la Grèce avant d'être embarquée le 27 avril à bord du Belem pour rejoindre la France. Il fera son entrée dans le port de Marseille (Bouches-du-Rhône) le 8 mai.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.