En images Paris 2024 : de Marseille à la côte basque, découvrez jour après jour les plus belles photos du relais de la flamme olympique

Article rédigé par Pierre Godon
France Télévisions
Publié Mis à jour
Devant des foules de spectateurs dignes du Tour de France, la torche, portée par des personnalités et des anonymes, a traversé depuis son arrivée le 8 mai de nombreux territoires du sud-est de l'Hexagone.

La foule des grands jours, tous les jours. Le relais de la flamme olympique, qui va passer dans 64 départements jusqu'à l'ouverture des Jeux de Paris 2024, traverse le sud-est de la France depuis son arrivée dans l'Hexagone, le 8 mai à Marseille. Franceinfo va compiler les plus belles images de ce grand tour du pays, mélange de paysages de carte postale et de communion populaire dans les grandes villes tout au long des 12 000 km que la flamme va parcourir jusqu'à la cérémonie d'ouverture, le 26 juillet prochain, sur la Seine.

Plus vite, plus haut, plus fort et même pas peur des rochers. La flamme olympique s'est baladée le 20 mai en "trainière basque" lors du relais organisé à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques). (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)
Pour reprendre l'expression du plus célèbre surfeur de France, Brice de Nice, la flamme olympique, ce n'est pas comme le H de Hawaï qui ne sert à rien. Après plus de dix jours sur le sol français, le relais suscite un engouement supérieur aux attentes des organisateurs, qui ont bien su prendre la vague de l'enthousiasme populaire. Comme ici à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 20 mai. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)
La flamme olympique a parfaitement résisté à un petit tour en canoë, sur l'embarcation des champions olympiques bagnérais Sandra Forgues et Franck Adisson, le 19 mai. (BASTIEN ARBERET / LA DEPECHE DU MIDI / MAXPPP)
Le quintuple vainqueur du Tour de France Bernard Hinault n'a pas revêtu un maillot à pois pour emmener la flamme tout en haut du Pic du Midi, dans les Hautes-Pyrénées, le 19 mai. Ca tombe bien, la météo se prêtait au port d'une doudoune bien chaude. (LAURENT DARD / LA DEPECHE DU MIDI / MAXPPP)
C'est un des points culminants du relais de la flamme, à 2 876 mètres d'altitude. (LAURENT DARD / LA DEPECHE DU MIDI / MAXPPP)
Crochet par Lourdes, non loin de la grotte où serait apparue la Vierge Marie il y a 150 ans. Ce qui est sûr, c'est que la flamme olympique est elle apparue dans les rues de la cité mariale le 18 mai 2024. (ED JONES / AFP)
Clic clac Kodak, c'est dans la boîte. La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra immortalise le relais du rugbyman star du XV de France Antoine Dupont, dans son jardin toulousain, le 17 mai. (PAT BATARD / HANS LUCAS)
Elle n'a pas "traîné des pieds", la femme chocolat. Olivia Ruiz a offert sa plus belle foulée au public de Carcassonne, avant d'enflammer non pas la scène, mais le chaudron olympique, le 16 mai. (IDRISS BIGOU-GILLES / HANS LUCAS / AFP)
La légende du club de football du SC Bastia, Charles Orlanducci, membre de l'épopée du club corse en Coupe de l'UEFA à la fin des années 1970, a participé à un hommage aux victimes de la catastrophe de Furiani, en mai 1992, en amenant la flamme au centre du terrain du stade corse, le 14 mai. (DUME ALFONSI / CORSE MATIN / MAXPPP)
Deux enfants suivent le passage du relais de la flamme olympique à Piedicroce, en Corse, le 14 mai. Parmi eux, une fillette agite un drapeau où figurent les anneaux olympiques. (DUME ALFONSI / CORSE MATIN / MAXPPP)
Contrairement à ce qu'on pouvait craindre, le long pont du 8-Mai et de l'Ascension ne s'est pas traduit par une désaffection du public pour le relais de la flamme olympique. Jugez plutôt en voyant la foule dense à Montpellier, lundi 13 mai. (JEAN-MICHEL MART / LE MIDI LIBRE / MAXPPP)
La flamme a également vogué en paddle autour de Port-Miou, près de Cassis (Bouches-du-Rhône), le 12 mai. (SYLVAIN ROSTAING / LE PICTORIUM / MAXPPP)
Des personnalités du monde paralympique sont également mises à l'honneur lors du relais de la flamme. L'ancienne championne de paratennis de table Stéphanie Mariage a embrasé le chaudron à Arles (Bouches-du-Rhône), le 12 mai. (VALERIE FARINE / LA PROVENCE / MAXPPP)
Le relais de la flamme, c'est aussi l'occasion d'admirer de belles images dignes d'une carte postale. La torche a ainsi fait de l'escalade près de Sisteron, dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 11 mai. (STEPHANE DUCLET / LA PROVENCE / MAXPPP)
La flamme voyage toujours bien entourée. Alors que le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a évoqué le 14 mai le chiffre de 32 tentatives d'interruption du relais, on peut voir sur cette vue aérienne le dispositif encadrant le porteur, même sur ce pont des Alpes-de Haute-Provence, dépourvu du moindre spectateur. (STEPHANE DUCLET / LA PROVENCE / MAXPPP)
L'acteur Charles Berling s'est montré très démonstratif en allumant le chaudron à Toulon (Var). Une prestation qui a étonné une partie du public, qui s'attendait à un moment plus solennel. L'acteur a également commis une entorse au protocole imposé au porteur de la flamme en embrassant l'ancien maire de la ville, Hubert Falco, écarté après des démêlés judiciaires. (ESCOFFIER FLORIAN  / NICE-MATIN / MAXPPP)
Didier Drogba, légendaire attaquant de l'Olympique de Marseille, allume le chaudron olympique devant le mythique Stade Vélodrome de la ville, le 9 mai, premier jour du relais de la flamme dans l'Hexagone. (SYLVAIN THOMAS / AFP)
La flamme olympique est arrivée en fanfare sur le sol français après une traversée de la Méditerranée à bord du "Belem". Le 8 mai, plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont massées sur le Vieux-Port de Marseille pour assister au spectacle, avec en point d'orgue le survol de la Patrouille de France. (FLORIAN  ESCOFFIER / NICE-MATIN / MAXPPP)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.