Cet article date de plus de deux ans.

JO 2022 : Quentin Fillon Maillet prend l'argent en sprint, septième médaille française

Le biathlète tricolore décroche une troisième médaille en trois courses. Pour le Norvégien Johannes Boe, c’est déjà le deuxième titre de ces JO. 

Article rédigé par Xavier Richard, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le Français Quentin Fillon Maillet lors du sprint en biathlon, aux Jeu olympiques de Pékin, le 12 février 2022. (RAMIL SITDIKOV / SPUTNIK / AFP)

Les deux hommes forts du biathlon mondial s'échangent les places sur la plus haute marche du podium de ces Jeux olympiques. Sacré en relais mixte et bronzé lors de l'individuel, Johannes Boe a mis le turbo pour remporter le sprint malgré une faute au tir, samedi 12 février. Quatre jours après son titre, Quentin Fillon Maillet a, lui, récolté la médaille d'argent devant l'autre frère Boe, Tarjei (+38"9). Il s'agit de la troisième breloque du Franc-Comtois depuis le début des compétitions en Chine après l'argent du relais mixte.

Deux hommes au triple galop. Entre Johannes Boe et Quentin Fillon Maillet, on manie aussi bien la cravache que la carabine. Dans une forme exceptionnelle, le Norvégien et le Français continuent de nous offrir des émotions sur le site de Zhangjiakou. À distance pour le moment mais la confrontation directe reviendra dès demain lors de la poursuite. Boe nous avait donné un bon aperçu de son niveau en s'offrant la tête de Fillon Maillet au sprint lors du relais mixte.

"Johannes était très fort aujourd'hui"

Là, avec un tour de pénalité chacun, l'avantage est resté au triple vainqueur du classement général de la Coupe du monde. À l'arrivée, il relègue son rival à 25''5 en donnant une impression de facilité, tant au tir (une faute au tir debout) que sur les skis (meilleur temps). "J'étais en très bonne position pour lâcher les chevaux. Petit bémol sur le tir qui aurait pu me laisser espérer la victoire même si Johannes était très fort aujourd'hui", a reconnu Fillon Maillet qui a fauté sur son tir couché.

Médaillé de bronze sur l'individuelle, Johannes Boe a dominé le sprint de ces Jeux olympiques de Pékin 2022 en biathlon. Malgré une faute sur son tir debout, le Norvégien devance Quentin Fillon Maillet de 25", pour décrocher sa deuxième médaille d'or de ces Jeux, après le relais mixte.
Biathlon (H) : Johannes Boe dominateur et sacré sur le sprint Médaillé de bronze sur l'individuelle, Johannes Boe a dominé le sprint de ces Jeux olympiques de Pékin 2022 en biathlon. Malgré une faute sur son tir debout, le Norvégien devance Quentin Fillon Maillet de 25", pour décrocher sa deuxième médaille d'or de ces Jeux, après le relais mixte.

Le bilan du Français reste exceptionnel. Trois médailles en trois courses, c'est déjà aussi bien que Martin Fourcade à Sotchi (2014) et Pyeongchang (2018) même si les trois breloques du Pyrénéen étaient toutes en or il y a quatre ans. "J'ai abordé les choses de la même façon que sur l'individuel avec beaucoup d'envie et j'aborderai toutes les prochaines courses de la même façon", a précisé Fillon Maillet. "Je suis en train d'écrire une très belle page d'histoire." Une seule médaille supplémentaire sur ces seuls JO propulserait "QFM" au panthéon du sport français. 

En excellente position au départ de la poursuite, il aura une belle occasion d'ajouter un nouveau podium à son palmarès. 9e (+1'05"9) malgré deux fautes aux tirs , Emilien Jacquelin aura lui aussi son mot à dire dans un format de course qu'il affectionne particulièrement. Respectivement 21e (+1'41"2, 3 fautes) et 24e (+1'44"6, 2 fautes), Fabien Claude et Simon Desthieux seront en embuscade. Le dernier peut nourrir quelques regrets car après son zéro faute sur le couché, la route vers la médaille était ouverte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.