Vidéo Paris 2024 : Valide et para-athlète, ils ont décidé de s'entraîner ensemble pour briller l'été prochain

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Valide et para-athlète, ils ont décidé de s'entraîner ensemble pour briller l'été prochain
Valide et para-athlète, ils ont décidé de s'entraîner ensemble pour briller l'été prochain Valide et para-athlète, ils ont décidé de s'entraîner ensemble pour briller l'été prochain (franceinfo)
Article rédigé par Cédric Cousseau
France Télévisions
Renaud Clerc et Bérénice Cleyet-Merle sont de sérieuses chances de médailles en athlétisme lors des Jeux de Paris. L'un aux JO et l'autre aux Paralympiques. Malgré cette différence, ils préparent l'échéance en tandem, dans un même couloir.

Pour la première fois de leur histoire, l'équipe de France olympique et l'équipe de France paralympique ne feront qu'une pour les Jeux. Un symbole d'égalité. "Parce que ce sont les mêmes exploits, les mêmes victoires", justifie l'organisateur Paris 2024. Renaud Clerc et Bérénice Cleyet-Merle incarnent cette unité. L'un est para-athlète, l'autre est valide. "On travaille ensemble car on a à peu près le même niveau, explique le spécialiste du 1.500m et qui évolue dans l'élite mondiale. En gros ma catégorie d'handicap ressemble au plus haut niveau mondial femme chez les olympiques. Si elle avance, j'avance. Si elle recule, je recule. On a cette connexion là".

Leur affinité dépasse le sport. "On se soutient dans les compétitions mais aussi dans la vie de tous les jours. Renaud est mon meilleur ami", enchérit Bérénice Cleyet-Merle. Entre eux, le handicap n'est pas franchement un sujet de discussion. "On est deux athlètes de haut niveau", explique-t-elle. Pourtant au quotidien, même si les deux complices partagent la même piste d'entraînement, ils ne partent pas avec les mêmes moyens. "Nous sommes tous les deux à l'Insep, ma fédération assume une partie de la prise en charge ce qui n'est pas le cas pour Renaud." Les sponsors n'aident pas toujours non plus de concert. L'espoir des Jeux de Paris est aussi de faire évoluer l'accompagnement des para-athlètes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.