Vidéo Paris 2024 : la lente reconstruction de Renaud Lavillenie, qui espère toujours participer aux Jeux

Publié
Durée de la vidéo : 7 min
Renaud Lavillenie rêve de Paris 2024.
Grand format : "L'éloge de la patience" Renaud Lavillenie rêve de Paris 2024. (France TV)
Article rédigé par Mickaël Caron
France Télévisions - Rédaction Sport
Opéré en septembre, le perchiste a travaillé dur pour revenir à la compétition. Stade 2 a suivi les étapes de sa rééducation. Objectif JO, mais pas seulement.

Verra-t-on Renaud Lavillenie à Paris ? Opéré d'une cuisse en septembre 2023, le champion olympique de Londres (2012) a sué dans l'espoir de retrouver la compétition. "Si je suis capable de resauter, ça va tout changer dans ma vie, raconte-t-il à Stade 2, dimanche 14 avril. Même si je ne resaute plus au très haut niveau, quoi qu'il arrive, je vais retrouver la vie que je veux."

Il a évité de fréquenter le sautoir aux heures d'entraînement de ses équipiers. Trop douloureux tant qu'il n'était pas capable de s'envoler à nouveau. En revanche, l'Auvergnat s'est réjoui de la performance de Thilbaut Collet, qui a décollé à 5,92 mètres au All Star Perche, organisé mi-février.

"S'il y en a un qui peut réussir ce pari, c'est bien Renaud, a assuré le recordman du monde, Armand Duplantis. Techniquement, c'est sans doute le meilleur perchiste qu'on n'ait jamais vu. A partir du moment où il peut courir, il va le faire". Le mois dernier, Lavillenie a franchi ses premières barres à l'entraînement. Une étape supplémentaire dans sa reconstruction, mais pas la seule : "Refaire les Jeux, c'est l'objectif premier, mais sauter avec mes enfants dans quelques années, c'est mon rêve."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.