Vidéo Paralympiques 2022 : "Je suis meilleure quand il y a de l'adversité", déclare Cécile Hernandez, première des qualifications de snowboard

Publié
Arrivée en tête des qualifications du para ski alpin avec le meilleur temps  ( 1:08.38), Cécile Hernandez ne pouvait pas rêver mieux pour ses débuts à Pékin.
Article rédigé par
France Télévisions

Arrivée en tête dimanche des qualifications du para snowboard avec le meilleur temps (1'08''38), Cécile Hernandez ne pouvait pas rêver mieux pour ses débuts à Pékin.

A 47 ans, Cécile Hernandez est épatante. L'objectif était de terminer, dimanche 6 mars, en moins de 1'10 lors des qualifications de para snowboard. C'est réussi pour la Française, qui termine en 1'08"38. Pourtant ce n'était pas gagné dès le départ : "J'avais vraiment mal au genou, on s'est même demandé si j'allais courir le deuxième passage.", révèle-t-elle à l'arrivée. Il y a encore dix jours, elle ne savait pas si elle allait pouvoir participer à ces Jeux paralympiques. Aujourd'hui, la Française conclut ces qualifications en tête.

"Je suis un peu superstitieuse"

Bracelets, grigri, Cécile Hernandez croit aux superstitions : "Mon coach m'a fait écrire sur une feuille : 'je m'autorise à gagner les qualifs'", continue-t-elle. Pas de panique pour lundi, la championne préfère quand "il y a de l'adversité." Pleine d'énergie et de courage, la Française s'élancera avec une seule idée en tête : la médaille. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.