Paris 2024 : des tarifs plus accessibles, premier arrivé premier servi... La billetterie se dévoile à un an des Jeux paralympiques

A un an des Jeux paralympiques, l'organisation a levé le voile lundi sur les modalités d'accès la billetterie.
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Les anneaux olympiques devant la mairie de Paris. (AFP)

Frustré par la billetterie des JO ? Bonne nouvelle : une seconde chance arrive avec celle des Jeux paralympiques, qui ouvrira le 9 octobre prochain, à des tarifs beaucoup plus accessibles. L'offre a été détaillée, lundi 28 août, par le comité d'organisation, à un an du coup d'envoi de cette "manche retour", comme le répète Tony Estanguet, qui veut que les Paralympiques soient le prolongement des JO, et non des JO bis.

>> Paris 2024 : "Dans l’inconscient collectif, le parasport ce sont les personnes en fauteuil", les athlètes atteints de handicaps invisibles encore mal compris<<

Au total, 2,8 millions de places seront en vente pour les 550 épreuves de la quinzaine (28 août-8 septembre). Le système de tirage au sort, qui a fait tant de malheureux pour les JO, est cette fois remplacé par le principe, plus simple, du premier arrivé, premier servi. Les comptes sont toutefois plafonnés à 30 billets au total, sachant qu'une commande ne peut excéder 10 billets. Avec des prix allant de 15 à 100 euros, ces Paralympiques se veulent plus accessibles.

Les écoliers à la fête

Ainsi, 80% des tickets sont à moins de 50 euros. Des pass découvertes pour trois épreuves sont également proposés, pour 24 euros.  A noter que 330 000 places sont prévues pour les écoliers du pays, les Paralympiques ayant lieu après la rentrée scolaire. Rien qu'à Paris, 30 000 tickets sont réservés pour les écoles, contre 20 000 pour les JO. 

>> TEMOIGNAGES. "Quand je compare ma vie, celle d'aujourd'hui est 100 fois mieux que celle d'avant" : comment le sport a changé leur vie après leur accident <<

"L'objectif c'est que ce soit plein. C'est très ambitieux mais c'est l'objectif et il y a tout pour" y parvenir, assure Tony Estanguet, président de Paris-2024, qui espère faire aussi bien que les 2,7 millions de billets vendus à Londres en 2012. Le président du comité d'organisation a également annoncé une mise à niveau des transports en commun, avec des tramways et des bus à 100% accessibles pour les personnes handicapées, et des RER à 93%, pour compenser les lacunes du métro parisien (accessible seulement à 14%). 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.