Finale de l'Euro : "J'ai peur pour les Anglais" qui "joueront sous une énorme pression à Wembley", déclare Arsène Wenger

L'ancien entraîneur d'Arsenal estime sur franceinfo dimanche que les Italiens ont un avantage sur la "qualité du football", que les Anglais pourront contrebalancer en jouant à domicile, à quelques heures de la finale de l'Euro de football.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Arsène Wenger, le 17 février 2020 à Berlin. (MARKUS GILLIAR / GES-SPORTFOTO)

"C'est un peu la finale des revanchards" qui se joue dimanche 11 juillet à 21 heures à l'Euro de football, estime sur franceinfo Arsène Wenger. L'ancien entraîneur d'Arsenal a "peur pour les Anglais" qui "joueront sous une énorme pression" au stade londonien de Wembley. Selon lui, "l'Italie a un petit avantage sur le plan de la qualité du football" que l'Angleterre peut tout de même "contrebalancer en jouant à domicile".

franceinfo : L'Angleterre n'a plus rien gagné depuis 1966, l'Italie n'a plus remporté de championnat d'Europe depuis 1968… Que pensez-vous de cette finale ?

C'est un peu la finale des revanchards. L'Angleterre n'a plus joué de finale depuis 1966, et l'Italie n'avait pas participé à la coupe du monde 2018. Les Anglais joueront sous une énorme pression ce soir à Wembley, le temple du football. Personne ne leur pardonnerait de ne pas ramener le trophée. Ils doivent être extrêmement nerveux et les Italiens essaieront certainement d'en profiter. L'Italie, c'est un peu la surprise de ce championnat d'Europe puisqu'on ne savait plus depuis 2018 où se situait leur niveau dans une grande compétition. Les Italiens ont profité de ne pas jouer la dernière coupe du monde en Russie pour reconstruire une équipe qui ne correspond pas historiquement à ce qu'est l'Italie. C'est une équipe joueuse et inventive alors qu'elle ne nous a pas habitués à jouer un football aussi créatif et chatoyant.

L'Angleterre est-elle favorite malgré la pression ?

J'ai peur pour les Anglais. Rappelons-nous du Portugal qui a perdu chez lui contre la Grèce en finale de l'Euro 2004, ou encore de la France qui a perdu chez elle contre le Portugal en finale de l'Euro 2016. Ce soir, l'Angleterre doit nous montrer qu'elle peut vivre avec cette forme de pression. C'est l'équipe qui a donné le moins d'occasions de but à l'adversaire depuis le début de la compétition. Elle jouera donc sur une assise défensive très forte en comptant sur la vitesse de Raheem Sterling et l'efficacité de Harry Kane qui n'a pas besoin de trois occasions pour marquer un but. Cette forme d'équilibre entre la solidité défensive, la vitesse et l'efficacité offensive peut faire la différence.

Et que pensez-vous de l'Italie ?

L'avantage c'est qu'elle a un milieu plus technique et créatif que l'Angleterre. Verratti est en pleine forme et Georginho a une grosse influence au milieu. La qualité de la passe à la relance, la vitesse et la justesse de la prise de décision au milieu sont meilleures qu'en Angleterre. Ça joue de façon plus incisive. En revanche, la faiblesse de l'Italie, c'est le manque de vitesse de ses défenseurs. Si Chiellini et Bonucci sont confrontés à la vitesse de Sterling ou de Saka sur les côtés, ils auront beaucoup de problèmes.

Quel est votre pronostic ?

Comme j'ai vécu 23 ans en Angleterre, j'aimerais que les Anglais soient un jour récompensés par un trophée. En étant objectif et sur le plan de la qualité du football, l'Italie a un petit avantage que l'Angleterre peut contrebalancer en jouant à domicile, appuyée par tout un pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.