Euro 2024 : Les Bleus accueillis en fanfare à leur camp de base

L’équipe de France est arrivée en Allemagne, à son camp de base en banlieue de Paderborn. Des Bleus accueillis par une centaine de fans.
Article rédigé par Julien Froment
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Les joueurs de l'équipe de France de football arrivent en Allemagne, juin 2024. (FRANCK FIFE / AFP)

La petite ville de Bad Lippspringe, 15 000 habitants, située en banlieue de Paderborn, a quitté l’espace de quelques minutes son habituelle quiétude. Il est l’heure du déjeuner, la sirène de la Polizei annonce que le car de l’équipe de France arrive à son camp de base, devant une centaine de supporters. Drapeaux de l’équipe de France, portraits des joueurs sur les bâtiments, pancartes en l’honneur de Kylian Mbappé, les fans – pour la plupart allemands – se réjouissent de la venue des Bleus.

"C’est excellent de les voir ici", s’exclame Dominik, un maillot des Bleus sur le dos et un autre dans les mains pour se le faire signer. Il a fait deux heures de route pour voir ses idoles. "Jamais je ne m’attendais à ce que Mbappé et les autres soient à Paderborn. Je suis fan des Bleus depuis tout petit. Mon père est marocain et on a habité une année à Marseille. J’aime bien sûr Mbappé, mais aussi Saliba, qui a joué à l’OM."

Jacqueline, francophile, a accompagné son fils. "Je ne suis pas encore très au point sur les noms des joueurs, je n’ai pas encore bossé le sujet", explique-t-elle en souriant. "Mais j’ai un lien fort avec la France, j’ai appris la langue à l’école, je l’ai passée au bac. Je me réjouis que les Bleus soient en résidence chez nous."

Mbappé superstar à l’applaudimètre

"Je suis un fan du Bayern, donc je connais forcément Dayot Upamecano ou Kingsley Coman, cela fait drôle de les savoir ici, ajoute Franck. C’est une ville très calme, on a eu parfois des grands clubs allemands ici comme Hambourg, Dortmund ou le Bayern, mais jamais une sélection nationale de l’envergure de la France."

Après quelques signes de la main, le groupe bleu est allé déjeuner avant d’aller s’entraîner à la Home Deluxe Arena, le stade de Paderborn. Et Bad Lippspringe de retrouver sa quiétude.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.