Euro 2021 : l'équipe de France est "parfois imparfaite, mais elle refuse de perdre", analyse Jérôme Alonzo

La France a battu l'Allemagne 1-0 lors de son match d'entrée dans l'Euro 2021, Paul Pogba a été désigné homme du match.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jérôme Alonzo en 2018. (LIONEL VADAM  / MAXPPP)

L'équipe de France est "parfois imparfaite, mais elle est tout le temps courageuse, tout le temps disciplinée, elle refuse de perdre", a analysé sur franceinfo Jérôme Alonzo mardi 15 mai, le consultant football de franceinfo après la victoire 1-0 de la France face à l'Allemagne pour son premier match dans l'Euro 2021. La France "n'est pas toujours brillante. C'est pour cela qu'on l'aime".

"Le football ne peut pas être parfait tout le temps", affirme Jérôme Alonzo. "Quelle sélection nous régale depuis un an ? Cela n'existe pas." Selon lui, cette équipe de France "a une culture que peu d'équipes ont, une culture tactique, un courage, une discipline" que Didier Deschamps, le sélectionneur, "a instauré au fil des années".

"Il faut aussi gagner de différentes manières. Et ça, la France le fait mieux que personne au monde."

Jérôme Alonzo

à franceinfo

Jérôme Alonzo estime par ailleurs que le milieu de terrain Paul Pogba est "l'homme du match" France-Allemagne. Selon lui, "son rôle été sous-évalué lors de la Coupe du monde 2018" dont il a été "un artisan majeur". Le milieu de terrain est "important du point de vue football, mais aussi au niveau des rapports humains. C'est quelqu'un qui est solaire, qui irradie une humeur extrêmement positive sur tout le groupe". Le consultant de franceinfo voit dans le joueur de Manchester United un homme qui "agit souvent en grand frère. Même quand il y a des moments chauds dans un match, c'est lui qui vient calmer". S'il a eu "une saison compliquée du côté de Manchester, Paul Pogba devient solaire dès qu'il revêt la tunique bleue".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.