Euro 2021 - Angleterre-Croatie : cinq choses à savoir sur le choc entre l’Angleterre et la Croatie

L’Angleterre et la Croatie s’affrontent dimanche après-midi (15 heures) pour le premier grand choc de cet Euro 2021, dans le stade de Wembley à Londres.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Harry Kane lors du match de l'Angleterre face à l'Autriche, le 2 juin (SCOTT HEPPELL / POOL)

Le demi-finaliste face au finaliste de la dernière Coupe du monde : l'affiche entre l'Angleterre et la Croatie est alléchante. Les deux équipes se rencontrent, dimanche 13 juin, pour la première journée du Groupe D de cet Euro 2021, dans le stade de Wembley de Londres, qui sera rempli à 25%. Cette rencontre a tout d'un choc entre deux équipes qui peuvent, au vu de leur statut, viser une place dans le dernier carré de la compétition.

Une Angleterre jeune et séduisante

Demi-finaliste de la dernière Coupe du monde, l'Angleterre se présente à cet Euro avec le statut de prétendant à la victoire finale. Trois ans après la belle performance de 2018, les Three Lions ont considérablement évolué. Déjà jeunes lors du Mondial russe (25,5 ans de moyenne d'âge), les 26 joueurs de la liste anglaise affichent cette fois 24,8 ans de moyenne d'âge.

Parmi les joueurs qui devraient débuter titulaires, cinq vont disputer leur première compétition internationale avec la sélection : Phil Foden (21 ans), Mason Mount (22 ans), Kalvin Phillips (25 ans), Ben Chilwell (24 ans) et Declan Rice (22 ans). Malgré cette inexpérience, certains de ces joueurs ont déjà vécu des grandes soirées en Coupe d'Europe, à l'instar de Chilwell et Mount, récents vainqueurs de la Ligue des champions avec Chelsea. Marcus Rashford, encore jeune (23 ans), est déjà une star reconnue à travers le monde.

Sur le papier, l'équipe d'Angleterre a donc de quoi faire un bel Euro. Et sur le banc, elle possède d'autres promesses : Reece James (21 ans), Bukayo Saka (19 ans), Jude Bellingham (17 ans), Jadon Sancho (21 ans) ou encore Dominic Calvert-Lewin (24 ans). L'Angleterre, qui n'a remporté qu'une compétition internationale (la Coupe du monde en 1966) se présente donc comme un véritable outsider. Mais souvent prometteuse, la sélection des Three Lions a l'habitude de décevoir. Heureusement, elle pourra compter sur Harry Kane, capitaine qui mènera la jeune garde.

Bukayo Saka, l'un des jeunes joueurs de l'équipe d'Angleterre à suivre, ici après son but face à l'Autriche, le 2 juin (LINDSEY PARNABY / POOL)

Harry Kane, le joyau de la couronne

Il est le joueur à suivre du côté de l'Angleterre. Harry Kane a déjà terminé meilleur buteur de la Coupe du monde 2018 (avec 6 buts) et, à n'en pas douter, l'insatiable buteur de Tottenham souhaitera faire de même lors de cet Euro 2021. Surtout que Kane avait totalement raté son premier championnat d'Europe, en 2016, avec aucun but inscrit.

Cette saison, Kane a été exceptionnel, terminant meilleur buteur et meilleur passeur de Premier League malgré la saison médiocre de son club. Généralement, l'Anglais n'a pas besoin de grand monde pour briller, mais avec la sélection, il devrait être bien épaulé. En ce moment, il est le joyau de la couronne et tous les grands clubs se l'arrachent. L'Angleterre entière aura les yeux rivés sur lui à partir de 15 heures pour affronter les finalistes de la dernière Coupe du monde.

La Croatie à la peine depuis le Mondial 2018

Qu'il est difficile d'assumer le statut de finaliste de la Coupe du monde. Les Croates vivent cette amère expérience depuis maintenant trois ans, après s'être inclinés face à l'équipe de France lors d'un après-midi pluvieux de juillet 2018 à Moscou (2-4). Les derniers résultats de la Croatie interrogent sur le potentiel réel des "Vatreni". Mais l'équipe de Zlatko Dalic, présent depuis 2017 à la tête de la sélection, a tout de même des arguments pour se défendre.

Alors, oui, il s'agit bien d'un choc, mais pour qu'il tienne toutes ses promesses, il faudra que les Croates élèvent leur niveau d'un cran. Depuis l'après-Mondial, la Croatie est descendue de la 4e place du classement FIFA à la 14e place. L'équipe au damier a réalisé deux performances peu convaincantes lors des deux premières éditions de la Ligue des nations, avec notamment cinq défaites en six matchs en 2020-2021.

Les deux rencontres de préparation face à l'Arménie (1-1) et la Belgique (0-1) n'ont pas forcément été plus rassurantes. Mais la Croatie reste une équipe dangereuse, à l'ossature globalement similaire à celle de 2018. La sélection est toujours menée par son capitaine, l'inoxydable Luka Modric, auteur d'une grande deuxième partie de saison avec le Real Madrid, et qui souhaitera une nouvelle fois faire mal à l'Angleterre en compétition internationale.

L'Angleterre veut définitivement prendre sa revanche

Les Three Lions savent à qui ils vont avoir affaire : la Croatie les avait en effet éliminés de la Coupe du monde 2018 en demi-finales, sur un but de Mario Mandzukic en prolongations. Une défaite cruelle pour les Anglais qui avaient ouvert le score très tôt dans la rencontre par Kieran Trippier. Depuis cette élimination, l'équipe de Southgate a rencontré à deux nouvelles reprises les Croates.

Ivan Perisic célèbre son but face à l'Angleterre en demi-finale de la Coupe du monde, le 11 juillet 2018 (ULRIK PEDERSEN / NURPHOTO)

Et la sélection anglaise a pris une première revanche, en s'imposant en novembre 2018, en Ligue des nations (2-1). Un mois plus tôt, les deux équipes avaient fait match nul. Dimanche, les Anglais chercheront à prendre une revanche définitive sur l'équipe de Dalic, dans un grand évènement cette fois. L'occasion pour les Three Lions d'accentuer leur bilan positif face à la Croatie (5 victoires, 2 nuls pour 3 défaites) dans leur stade de Wembley.

Le premier de 8 matchs à Wembley (jauge de 25%)

L'Angleterre aura l'avantage, comme l'Allemagne, le Danemark, les Pays-Bas, l'Espagne et l'Italie, de jouer ses trois matchs de poule à domicile, dans son stade de Wembley, situé à Londres. La deuxième plus grande enceinte d'Europe, inaugurée en 2007, est celle qui accueillera le plus de rencontres dans cet Euro, avec 8 matchs prévus : les trois matchs de poule de l'Angleterre, deux huitièmes de finale et les matchs du dernier carré (demi-finales et finale).

Pour ces rencontres, une jauge de 25% est prévue pour l'accueil des supporters. Sur les 90 000 sièges de Wembley, 22 500 pourront donc être occupés par les spectateurs des différentes sélections. Mais pour le dernier carré, le gouvernement britannique vise une jauge plus élevée, à hauteur de 50%. La finale, le 11 juillet prochain, que l'Angleterre et la Croatie vont tenter d'atteindre après ce premier match dimanche, pourrait ainsi se dérouler devant 45 000 personnes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.