Cet article date de plus de douze ans.

Une marque de vêtements réinvente le strip poker sur Facebook

Une campagne virale d'une marque américaine invite à "liker" pour déshabiller un mannequin. Pourtant, le réseau social interdit d'utiliser cette fonction à des fins promotionnelles.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La marque Stüssy a lancé une campagne virale. (FTVI)

Tu "like" et j'enlève le haut. Sur Facebook, un mannequin de la marque Stüssy réinvente le strip poker pour faire de la pub, relève le site AdRants (en anglais). Pour attirer l'attention, la marque invite à "aimer" la page pour "en voir moins". La modèle apparaît alors couverte de vêtements et se déshabille au fil des photos pour finir en short et t-shirt à manches longues. Au passage, elle présente les vêtements de la griffe originaire de Californie.

Plus il y aura d'internautes à "aimer" la page, moins il y aura de vêtements, laisse entendre la marque. Du coup, Stüssy incite à partager la page ou inviter à la consulter pour augmenter le nombre de clics.

A la limite des conditions d'utilisation de Facebook

Peu de chances toutefois que la fille finisse nue, comme le relève The Next Web (en anglais). Facebook a une politique de "non-nudité". Il y a un an, le site a même fait fermer la page d'un artiste danois qui avait publié L'Origine du monde de Gustave Courbet, relevait alors 01Net.

The Next Web souligne encore que, selon les conditions d'utilisation de Facebook, il est interdit d'utiliser la fonction "like" "en tant que mécanisme de vote pour une promotion".

Interrogé par AdRants, le publicitaire à l'origine de la campagne, Colin Lamberton, explique : "Comme vous pouvez l'imaginer, le modèle doit suffoquer sous toutes ces couches de vêtements. C'est presque un devoir citoyen de la libérer de cette misère, donc nous espérons que les fans Facebook vont l'aider. Aimez et déshabillez."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.