Cet article date de plus de quatre ans.

Quatrième semaine de grève à iTELE

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Quatrième semaine de grève à iTELE
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La chaîne d'information du groupe Canal+ entame la quatrième semaine de son mouvement de grève. Du jamais vu dans l'audiovisuel privé.

Une charte éthique, la définition d'un projet éditorial clair et le départ de l'animateur Jean-Marc Morandini : telles sont les revendications des salariés de la chaîne, qui sont en grève depuis le 17 octobre dernier. La direction de la chaîne joue la stratégie de l'enlisement en espérant un essoufflement du mouvement. Si l'arrivée à l'antenne de Jean-Marc Morandini, mis en examen pour corruption de mineur aggravée, a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, les causes profondes du mouvement sont antérieures.

Une bataille pour l'indépendance

Pour garantir son indépendance par rapport à la direction de Canal+ et au groupe Bolloré, la rédaction réclame donc la signature d'une charte indispensable à ses yeux pour dissocier nettement le contenu de la chaîne de la stratégie économique de son propriétaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.