Cet article date de plus d'un an.

Polémique à la prison de Fresnes après l'organisation d'une compétition de karting

Publié
Polémique à la prison de Fresnes après l'organisation d'une compétition de karting -
Polémique à la prison de Fresnes après l'organisation d'une compétition de karting Polémique à la prison de Fresnes après l'organisation d'une compétition de karting - (France 2)
Article rédigé par France 2 - J. Debraux, V. Meyer, M. Le Rue
France Télévisions
France 2

L’organisation d’une compétition de karting, le 27 juillet, dans l’enceinte même de la prison de Fresnes trouble jusqu’au garde des Sceaux. Pour le directeur du centre pénitentiaire, c’est une action utile de réinsertion. 

Une animation façon Koh Lanta, en plein cœur de la prison, où certains détenus affrontent des surveillants dans une ambiance bon enfant. Parmi les épreuves, parcours d’obstacles, tir à la corde au-dessus d’une piscine, ou encore course de kart dans l’enceinte de la maison d’arrêt de Fresnes (Val-de-Marne). Des images de l’événement, organisé le 27 juillet, diffusées sur les réseaux sociaux vendredi 19 août, ont fait réagir plusieurs élus du Rassemblement national et des Républicains, comme le député Éric Ciotti.   

Ouverture d'une enquête administrative   

L’organisateur de ces activités, Djibril Dramé, a déjà produit plusieurs éditions de son jeu en banlieue parisienne, organisant notamment des animations entre jeunes et policiers. C’est la première fois que son concept a été adapté dans une prison. Son associé, Enzo Angelosanto, producteur de "Kohlantess", défend une activité destinée à alléger le quotidien des détenus. Le ministère de la Justice affirme avoir donné son feu vert, mais que les activités ne correspondent pas au projet présenté initialement. Une enquête administrative a été déclenchée au sein de l’administration pénitentiaire. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.