"Koh-Lanta" : la garde à vue du candidat soupçonné d'agression sexuelle a été levée

L'homme avait été placé en garde à vue lundi matin à son retour en France, après une plainte déposée dimanche par une candidate du jeu télévisé. 

Le totem de l\'émission \"Koh-Lanta\".
Le totem de l'émission "Koh-Lanta". (ALP / TF1)

La garde à vue du candidat de Koh Lanta soupçonné d'agression sexuelle a été levée, a appris franceinfo de source judiciaire lundi 14 mai. Les investigations se poursuivent, indique cette source.

L'homme avait été placé en garde à vue plus tôt dans la matinée à son retour en France, après une plainte déposée dimanche par une candidate du jeu télévisé. Il a été entendu dans les locaux de la sous-direction de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, à Bobigny.

Une plainte déposée dimanche

La candidate qui l'accuse d'agression sexuelle a déposé plainte dimanche à son retour en France. Le parquet de Bobigny a saisi la police judiciaire.

Adventure Line Productions, qui produit l'émission "Koh-Lanta", a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi l'annulation du tournage de la prochaine saison du jeu diffusé sur TF1, après "un événement survenu entre deux participants dans la nuit du quatrième au cinquième jour de tournage" qui avait lieu aux îles Fidji. La société de production avait ajouté que ces faits, "susceptibles de relever d'une agression sexuelle", "sont formellement contestés par le concurrent concerné".