Eliminée de "Koh-Lanta", une candidate est licenciée à son retour pour "abandon de poste"

Elisabeth, une conductrice de bus originaire de l'Yonne, avait pris un congé sabbatique, mais son employeur n'a pas respecté cet accord et l'a renvoyée, affirme-t-elle dans "TV Mag".

Elisabeth, candidate malheureuse de l\'émission \"Koh Lanta\", sur TF1 (capture d\'écran).
Elisabeth, candidate malheureuse de l'émission "Koh Lanta", sur TF1 (capture d'écran). (TF1)

Dur retour à la réalité pour une candidate de "Koh-Lanta". Elisabeth a non seulement été la première candidate éliminée de l'émission d'aventure de TF1, vendredi 24 avril, mais elle a eu la surprise de découvrir, à son retour en France, qu'elle avait perdu son emploi, raconte-t-elle dans une interview accordée à TV Mag.

Cette femme de 52 ans originaire de l'Yonne voulait réaliser son rêve de participer à la 13e édition de l'émission de téléréalité. Pour ce faire, cette conductrice de bus avait pris ses précautions, et demandé un congé sabbatique à son employeur. Pourtant, selon elle, ce dernier n'a pas respecté cet accord. "Mon patron avait accepté que je prenne un congé sabbatique et quand je suis revenue, j'avais la convocation pour un licenciement pour abandon de poste." 

Lors du lancement du programme sur TF1, vendredi 24 avril, la candidate était présentée, dans son portrait, comme étant agricultrice. "J'aide mon mari aux travaux sur l'exploitation agricole, je fais les moissons, je conduis le tracteur, les remorques, je travaille avec mon mari quand il y a un surplus de travail. A la base, je suis conductrice de bus", a-t-elle rectifié dans cette interview à TV Mag.